Algérie : 257 morts dans le crash d’un avion militaire

Share Button

Un avion de transport militaire de type Iliouchine Il-76 s’est écrasé juste après son décollage, causant 257 morts, dont 10 membres d’équipage.

Un avion militaire algérien de transport s’est écrasé ce mercredi en milieu de matinée peu après son décollage près de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de kilomètres d’Alger.

Selon un bilan diffusé par le ministère algérien de la Défense vers 13h, heure française, 257 personnes ont péri dans la catastrophe. Les victimes sont les dix membres d’équipage et 247 passagers, “dont la plupart sont des personnels de l’Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles”, précisent les autorités. Au moins un survivant a été retrouvé.

L’appareil devait assurer la liaison entre Boufarik (Blida), Tindouf et Béchar au sud du pays. Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d’état-major, a immédiatement interrompu sa visite de travail en deuxième région militaire pour se déplacer sur les lieux, selon un communiqué du ministère de la Défense.

Le président Abdelaziz Bouteflika a décrété un deuil national de trois jours à partir de ce mercredi. Le chef de l’État a également ordonné l’organisation, vendredi 13 avril, de la « prière de l’absent à la mémoire des victimes », annonce le communiqué de la présidence.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.