Attaque terroriste à Ouagadougou

Attaque du café Istambul: Le message de Simon Compaoré

Share Button
Je prends la parole pour m’incliner très respectueusement devant la mémoire des illustres disparus, témoigner toute ma compassion aux familles éplorées et souhaiter un prompt rétablissement aux blessés.
Gloire éternelle à tous ceux dont la vie a été fauchée brutalement. A tous ceux qui, dans cette attaque ont été profondément blessés dans leur chair et dans leur conscience, je demande à Dieu de leur apporter un réconfort.
Je remercie du fond du cœur, l’ensemble des forces de défense et de sécurité (FDS) et notre peuple courageux qui, depuis la nuit du 13 août 2017, à partir de 21 heures, ont fait preuve de solidarité, de conviction et de détermination.
C’est cela qui nous a permis de vaincre les forces du mal qui sont venus certes, faire des dégâts, mais avec l’aide de Dieu, nos FDS ont pu neutraliser les deux (02) assaillants. J’ai vu ce formidable élan de générosité et qui commande qu’à la fin de cette opération qui a montré la bravoure des agents de sécurité, que nous félicitions, tous ceux qui ont mis la main à la pâte.
Je salue particulièrement la population qui nous a permis très tôt d’être informé de ce qui se passait à la pâtisserie café Azziz Istambul Restaurant à Ouagadougou. Nous avons eu la collaboration de cette population, et la réaction des FDS a été prompte.
Je voudrais aussi dire merci à leurs Excellences Messieurs le Président du Faso et le Premier ministre qui sont restés toute la nuit jusqu’au petit matin avec nous. Mes remerciements s’adressent également à mes collègues ministres qui se sont mobilisés comme un seul homme, aux jeunes, aux femmes et aux anciens de notre pays qui ont imploré le Tout-Puissant. Toute chose qui a permis à nos braves FDS de neutraliser ces malfaiteurs.
Je suis triste parce que nous avons perdu des hommes, mais en même temps confiant qu’avec les éléments que nous avons aujourd’hui pour défendre nos frontières et la sécurité de nos populations, il y a de quoi envisager avec bonheur et sérénité, l’avenir du Burkina Faso.
Ceux qui ne connaissaient pas notre pays et qui hésitaient encore, ont compris que nous avons un peuple valeureux et courageux qui sait tout se donner, lorsqu’il s’agit des intérêts de la nation. Le Burkina continuera à avancer. Ses forces de défense et de sécurité vont se renforcer davantage et notre capacité à faire face au terrorisme va s’accroitre pour le plus grand bonheur de notre peuple.
Dieu bénisse le Burkina Faso.
Simon COMPAORE Grand Officier de l’Ordre National
Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.