/var/www/clients/client1/web20/web/webtv/wp-includes/css Ouaga24 - Attaque de Nassoumbou: "Jamais le Burkina Faso n’a courbé l’échine devant ses ennemis". Président du Faso

Attaque de Nassoumbou: « Jamais le Burkina Faso n’a courbé l’échine devant ses ennemis ». Président du Faso




Peuple du Burkina Faso
Chers compatriotes

Aujourd’hui 16 décembre 2016, aux environs de 5h30, dans le village de Nassoumbou, situé dans la commune de Djibo, à proximité de la frontière avec le Mali, un détachement du Groupement des Forces Anti-terroristes de notre Armée (GFAT) a subi une attaque meurtrière qui a coûté la vie à 12 de nos valeureux soldats et fait des blessés. Par la même occasion, des véhicules et des munitions ont été détruits, et des bâtiments incendiés.
Je condamne avec fermeté cette attaque ignoble qui illustre la cruauté de leurs auteurs et justifie le plus grand mépris que nous devons avoir à leur égard ainsi que la détermination à toute épreuve avec laquelle nous devons les combattre.
Cette attaque démontre que la lutte contre le terrorisme sera sans répit et met aussi en exergue les nécessaires décisions qu’il nous faut prendre pour donner confiance et vitalité à notre Armée.
J’appelle nos Forces armées et nos Forces de sécurité à observer une vigilance permanente pour assurer la sécurité des populations, et celle de nos soldats.
Devant cette nouvelle épreuve qui nous a été imposée par les forces du mal, la Nation s’incline devant la mémoire des braves soldats tombés sous les balles assassines des ennemis de la Démocratie.

Peuple du Burkina Faso

Le terrorisme est sans conteste l’un des ennemis les plus irréductibles de la Démocratie et de la Prospérité.
En ces moments précis, j’ai une pensée particulière pour les familles des soldats tombés à Nassoumbou. Au nom de la Nation entière, je leurs présente mes condoléances les plus émues et je les rassure de ma compassion, de ma solidarité ainsi que celles du Gouvernement.
J’invite donc chaque Burkinabè à l’Unité et à la Solidarité avec nos soldats pour accompagner leurs efforts en vue de garantir la paix et la sécurité indispensables au progrès économique et social de notre pays.
Jamais, le vaillant Peuple du Burkina Faso n’a courbé l’échine devant ses ennemis.
C’est pourquoi, la génération présente ne trahira pas son rôle historique et aura inéluctablement le dernier mot sur le terrorisme.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.