Attaques terroristes du 2 mars 2018: Djibril Bassolé perd son cadet

Share Button

Dans un message publier sur sa page Facebook le Général Djibril Bassolé annonce qu’il a perdu son cadet dans l’attaque du 02 Mars 2018. 

À l’occasion des obsèques de mon cher cadet le colonel Lalle Djibril ainsi que des militaires qui sont tombés avec lui au cours de l’ignoble attaque terroriste du 2 mars 2018, je voudrais exprimer la douleur que j’éprouve et manifester toute ma compassion à leurs familles, à leurs compagnons d’armes et à la nation burkinabè toute entière.

Au moment de conduire ces camarades militaires à leur dernière demeure, unissons-nous pour surmonter la rude épreuve imposée à notre nation et réaffirmons ensemble notre engagement à défendre la sécurité du Burkina Faso au prix du sacrifice suprême s’ il le faut. 


L’agression terroriste perpétrée contre des sites aussi importants que l’État Major Général des Armées et l’ambassade de France, met en évidence l’urgence et l’imperieuse nécessité de rendre nos structures militaires et le moral de la troupe invulnérables.


Dans le même sens, je souhaite à tous ceux qui ont été physiquement blessés et psychologiquement traumatisés, de la santé et le moral nécessaires pour continuer à servir avec dévouement notre peuple. 


Je félicite les unités d’intervention de nos FDS ainsi que les personnels d’appui dont le courage, le savoir-faire et la promptitude à réagir ont permis de neutraliser les groupes d’assaillants terroristes et d’organiser les secours.


Puisse le Très Haut accueillir l’âme de nos frères d’armes disparus. Puisse-t-il nous donner la force, le courage et la lucidité pour éloigner à jamais de nos sociétés les affres du terrorisme et de l’extrémisme violent.

Djibril Bassolé

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.