Attaque terroriste à Ouagadougou

Attaques terroristes du 02 mars 2018: la gendarmerie dément certaines informations

Share Button

Monsieur le Directeur de publication de L’Observateur Paalga, dans votre parution n°9563 du vendredi 09 mars 2018, vous avez fait cas, dans la rubrique « Une Lettre pour Laye », de l’interpellation de trois (03) gendarmes dont un officier dans le cadre de l’enquête sur les attaques terroristes du 02 mars 2018.

La Gendarmerie tient à assurer à l’opinion nationale et internationale que cette information est erronée. La Direction de la Communication et des Relations publiques de la Gendarmerie nationale demande à L’Observateur de s’en tenir aux informations données par la Présidente du Pôle judiciaire spécialisé de Lutte contre le Terrorisme. En outre, la même rubrique fait cas d’une altercation qui a opposé les éléments de l’Unité Spéciale de la Gendarmerie aux militaires du camp Guillaume. Il n’en est rien, l’Unité Spéciale est intervenue avec l’appui et le soutien des autres forces de défense et de sécurité sans incident.

Ouagadougou, le 10 mars 2018-03-11
Direction de la Communication et des
Relations Publiques de la Gendarmerie Nationale

 

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.