Attribution de logements sociaux: Reprise du tirage au sort à Gaoua

Share Button

Les autorités en charge de la gestion des logements construits dans le cadre du 11-Décembre, ont procédé à un deuxième tirage au sort pour déterminer les bénéficiaires, le samedi 18 novembre 2017 à Gaoua. Le jeu a été repris suite à des irrégularités constatées dans le précédent, une semaine auparavant.

 

Des irrégularités ont été constatées dans le tirage au sort du samedi 11 novembre dernier, pour déterminer les bénéficiaires des logements sociaux construits dans le cadre de la fête de l’indépendance. C’est pourquoi, les autorités chargées de la gestion des logements, ont décidé de l’annulation de ce premier tirage et de sa reprise. Il a effectivement eu lieu le samedi 18 novembre 2017, sous la présidence du maire de Gaoua, Fiacre Kambou, d’un huissier, Samuel Sandwidi et du directeur général du Centre de gestion des cités (CEGECI). Cela s’est passé sous le regard des habitants, notamment les personnes concernées par ce tirage. Après avoir expliqué à l’assistance les raisons de la reprise de la procédure, le maire Fiacre Kambou a souhaité bonne chance aux personnes engagées. Ensuite l’huissier, Me Samuel Sandwidi a expliqué le mécanisme du tirage. Au total, 475 logements sociaux et économiques sont construits à Gaoua : 312 de type F1, et 163 de types F2 et F3. Le problème qui a prévalu à la reprise du tirage se situait au niveau des logements dont la valeur financière est estimée à 5 millions 500 mille francs CFA. A ce niveau, 187 logements seulement étaient disponibles contre 289 personnes présélectionnées, par les banques de la place. Le tirage cette fois-ci s’est bien déroulé, à entendre les participants au jeu et les autorités qui ont suivi de bout en bout l’opération. Les gagnants ont été instruits à prendre contact avec leurs banques respectives. Ce qui va permettre de procéder au montage des dossiers de crédit dans un délai de deux mois. « Passé cette période, ils seront remplacés par les 30 personnes de la liste d’attente », a laissé entendre l’huissier Me Sandwidi. Ces logements sont construits par EBB, GELPAZ et WEND PANGA, des sociétés immobilières. En rappel, l’opération de souscription a été initiée en décembre 2016 par le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, avec le soutien de la mairie de Gaoua. Elle a permis de recueillir au total 1 699 souscripteurs, dont 1 342 pour les logements sociaux et 357 pour les logements économiques.
Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.