Barsalogho (Centre Nord) : des présumés auteurs de l’incendie de l’école sous paillote de Bafina arrêtés par les koglwéogo

Share Button

Quatre hommes dont un de nationalité étrangère soupçonnés d’être derrière l’incendie (mercredi soir) de l’école sous paillote de Bafina (75km de kaya dans la région du Centre Nord) ainsi que du siège du groupe d’autodéfense communément appelés « Koglwéogo » ont été arrêtés la même nuit à Bafina par Koglwéogo.

Ils ont été par la suite transférés au président Koglwéogo de Boulsa (Centre Nord).

« Ces présumés auteurs de l’attaque de Bafina disent être en lien avec trois habitants de Barsalogho que nous avons également arrêtés jeudi matin », a déclaré à nos confrères de radio Oméga Boucaré Bamogo président koglwéogo de Barsalgho.

Ces trois habitants arrêtés ont été remis à la gendarmerie de Barsalogho après de longues heures tractations entre FDS et Koglwéogo et surtout avec l’arrivée d’un renfort sécuritaire de Kaya.

L’école sous paillote de Bafina (située à 75km de kaya dans la région du Centre Nord) avait été incendiée mercredi 2 mai 2018 par des individus armés non identifiés qui avaient également effectué des tirs en l’air tout près du marché de cette localité sans faire de victimes. Outre l’incendie de l’école, les assaillants avaient aussi mis le feu au logement du directeur de l’école de Bafina.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.