BF: Inhumation des soldats tombés à Nassoumbou

Il était 16h25 , lorsque le cortège qui transporte nos vaillants soldats tombés armes à la main en défendant leur chère patrie, fait irruption dans le cimétière Municipal de goughin dans un lourd silence.

La population burkinabé, les OSC, les chefs militaires, les autorités du gouvernement  sont sorti massivement pour rendre un vibrant hommage à ces soldats.

On pouvait lire sur le visage de tout un chacun cette douleur inestimable d’avoir perdu soit un parent, un collègue, ou un mari, … Ils sont au nombre de douze à avoir péri dans l’attaque du détachement militaire de Nassoumbou, dans la commune de Djibo, à quelques encablures de la frontière malienne le vendredi 16 décembre 2016.

Les victimes de cette attaque macabre sont entre autre :

  • le Mareshall des logis BAZIE Severin,
  • le caporal NAPON Yacine,
  • le soldat de 1ère classe SANOU urbain,
  • le soldat de 2ème classe GOUEM Inoussa,
  • le soldat de 2ème classe TORO Daouda,
  • le soldat de 1ère classe OUEDRAOGO Ado,
  • le soldat de 2ème classe CONVOLBO Aziz,
  • le soldat de 2ème classe KABORE Issaka,
  • le soldat de 2ème classe YONLI Prospère,
  • le soldat de 2ème classe OUEDRAOGO Gilles
  • le soldat de 2ème classe TAMBOURA Amadou,
  • le soldat de 2ème classe BADOLO BASSIROU.

Ils ont tous été honorés à travers ce cérémonial de décoration et  leurs mérites reconnu par l’ensemble des burkinabés.

Notons que la plupart de ces victime sont partis à l’âge de la jeune fleur , parce qu’ils avaient entre 22 et 30 ans. Mais leurs frères d’armes leurs font cette promesse d’honorer leurs mémoires en repartant combattre pour remporter la victoire contre leurs ennemis . Selon l’idéologie de l’armée « la victoire appartient à ceux qui tiennent jusqu’au bout ».

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.