International Monde

Birmanie : Une distinction retirée à Aung San Suu Kyi la raison

Share Button

La ville britannique d’Oxford a retiré à la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi, la plus haute distinction pour des raisons liées à « son inaction » dans la gestion de la crise Rohingyas. 

« Quand Aung San Suu Kyi a reçu le Freedom of the City en 1997, c’était parce qu’elle incarnait les valeurs de tolérance et d’internationalisme d’Oxford (…) Aujourd’hui, nous avons pris la décision sans précédent de lui retirer la plus grand distinction de la ville en raison de son inaction devant l’oppression de la minorité rohingya, déclare le conseil municipal dans un communiqué publié après le vote du texte lundi soir à l’unanimité.

Fin septembre, l’université d’Oxford avait pris la décision de retirer de ses murs un portrait d’Aung San Suu Kyi, ancienne étudiante de l’établissement.

Près de 900.000 Rohingyas de Birmanie sont entassés dans le plus grand camp de réfugiés de la planète au sud du Bangladesh.
Environ 620.000 d’entre eux ont fui depuis fin août leurs villages de l’Etat Rakhine (ouest de la Birmanie) pour échapper à des violences de la part des militaires.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.