Bobo-Dioulasso/MPP : le licenciement d’un militant par le maire fait des gorges chaudes

Share Button

Le président par intérim du MPP était dans la ville de Bobo-Dioulasso le dimanche 5 août 2018 où il a échangé avec les militants du parti. A l’occasion,  plusieurs points ont été abordés.

Djéliba avait ses radars tournés vers le lieu des échanges. Les militants du MPP/Houet ont exposé à Simon Compaoré les difficultés qu’ils rencontrent quotidiennement au sein du parti. Ils iront jusqu’à s’accuser mutuellement.

Ainsi, Djéliba a pu entendre nombre de militants s’insurger contre le maire de la commune de Bobo-Dioulasso. Pour cause, celui-ci, en « application des textes », aurait licencié un agent de la commune qui se trouve être un militant du parti.

Pour les plaintifs, le maire ne devrait pas appliquer les textes à l’encontre de l’agent fautif parce qu’il est un des leurs. Selon ces « insurgés », le maire devrait d’abord aviser les instances du parti avant d’agir.

Le quotidient

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.