Burkina: le CDP dénonce l’amateurisme du MPP

Dans ce communiqué de presse sanctionnant les travaux de la session du Bureau politique national du CDP, le parti dresse un bilan satisfaisant de sa participation aux élections avec 2121 conseillers municipaux, 18 maires et un président de conseil régional. Le parti qui annonce un congrès extraordinaire pour le 24 septembre 2016 a aussi réaffirmé son attachement à Blaise Compaoré, son fondateur.




Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a tenu le samedi 27 août 2016 à partir de 09 heures, la 58ème session ordinaire de son Bureau Politique National, à Ouagadougou, au siège du Parti sis sur Kwamé N’kurumah, sous la présidence du camarade Achille Marie Joseph TAPSOBA, 1er Vice-président, assurant l’intérim.
La 58ème session avait à son ordre du jour les points ci-après :

1. Situation nationale ;
2. Vie du Parti ;
3. Informations et Divers.

Dans son tour d’horizon de la situation socio-politique nationale, le Bureau Politique National a relevé que cette 58ème session se tient dans un contexte marqué par la mauvaise gouvernance empreinte d’actes d’amateurisme de la part de certains dirigeants de l’Etat.

Cela se constate par le non respect des principes républicains tels la séparation des pouvoirs, l’effritement des acquis économiques, la gestion confuse de la question des Koglweogo, etc. D’où la conclusion du parti que le régime en place ignore royalement l’importance du dialogue social et politique, toutes choses indispensables à la sérénité, la stabilité et la paix sociale, gages de l’amorce d’un développement harmonieux du Burkina Faso.

Examinant le point relatif à la vie du parti, la Direction Politique Nationale a réitéré ses félicitations aux militantes et militants pour les résultats engrangés lords des élections municipales du 22 mai 2016. En effet, le parti a remporté 2121 conseillers municipaux, 18 maires et un président du Conseil Régional, celui du Sahel. Ces résultats sont le signe que le Parti reste la 3ème force politique du pays malgré les multiples tentatives de liquidation notamment par des exactions financières et sécuritaires. C’est pourquoi, le Bureau Politique National invite les camarades à maintenir le cap de la mobilisation pour repositionner le parti à la première place sur l’échiquier politique national.
Pour ce faire, une halte introspective s’impose pour une évaluation de notre parcours depuis le 6ème Congrès ordinaire tenu en mai 2015.

C’est pourquoi la 58ème session a décidé de la convocation d’un congrès extraordinaire le 24 septembre 2016 à Ouagadougou afin de donner plus de vitalité et d’efficacité au CDP pour poursuivre la lutte politique avec plus de combativité.
En outre, les camarades ont réaffirmé leur attachement au fondateur du parti, le président Blaise Compaoré et réitéré leur engagement à relever le défi de la construction d’un Burkina de paix, de justice et de démocratie.

Avant de clore la session à 13 heures 00 minutes, dans une ambiance chargée de ferveur et de chaleur militante, le camarade Achille Marie Joseph TAPSOBA, a lancé un appel à l’unité et à la cohésion au sein du Parti, en vue d’une participation responsable du Parti à l’animation de la vie politique nationale. Il a renouvelé ses encouragements à l’ensemble des militants et invité les Camarades membres du Bureau Politique National à occuper le terrain par un travail de proximité et dans une saine préparation du Congrès extraordinaire.

Démocratie – Progrès – Justice

Ouagadougou, le 29 août 2016

Pour le Bureau Politique National,
Le 1er Vice-Président, Président
Par intérim du Parti
Achille Marie Joseph TAPSOBA

Share Button
The following two tabs change content below.

REDACTION

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.

REDACTION

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.