Burkina: le gouvernement annonce la levée du mot d’ordre de grêve des transporteurs routiers

Share Button
COMMUNIQUE
Afin de trouver des solutions idoines aux difficultés récurrentes affectant le bon fonctionnement  des Postes de Contrôle Juxtaposés (PCJ) de Cinkansé, le Gouvernement, à travers les Ministères en charge des Transports, de la Sécurité et des Finances, a entrepris des concertations avec les organisations des transporteurs et l’Union des Chauffeurs Routiers  du Burkina  (UCRB) depuis le 8 mai 2017. Ces concertations ont été sanctionnées par un procès-verbal le 25 juillet 2017 fixant la date de reprise des paiements de la redevance de passage aux PCJ le 29 juillet 2017.
Dans le cadre de la mise en œuvre des conclusions de ce procès-verbal et suite à des incompréhensions, la situation a dégénéré le 1er Août 2017 à TENKODOGO amenant l’UCRB à lancer un mot d’ordre d’arrêt de travail illimité à compter du 04 Août 2017.
Le Ministère des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière a aussitôt engagé de nouveaux échanges avec les différents acteurs. Ces échanges ont abouti à un protocole d’accord avec des engagements de part et d’autre, signé le 5 Août 2017, mettant fin au mot d’ordre d’arrêt de travail illimité et fixant la reprise du paiement de la redevance de passage aux PCJ au 1er Septembre 2017.
Le gouvernement qui a toujours fait de la concertation son credo, salue l’esprit d’ouverture et de dialogue des différents acteurs, esprit de dialogue qui a permis d’aboutir à ces solutions consensuelles gage d’un apaisement du climat social.

REDACTION

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.