Burkina: la Justice refuse une nouvelle fois la liberté provisoire au Général Djibril Bassolé

Share Button

La chambre de contrôle de la justice militaire a, une fois de plus, refusé, ce lundi 28 août 2017, d’accorder la liberté provisoire au Général Djibrill Bassolé.

Le général Djibil Bassolé est emprisonné à la MACA depuis septembre 2015 pour complicité dans le coup d’Etat du Conseil National pour la Démocratie (CND).

En rappel des charges retenues contre le Général Djibrill Bassolé il n’en resterait qu’une seule à savoir la trahison. Détenu dans le cadre du putsch du 16 septembre 2015, il lui était reproché entre autres d’ «attentat à la sûreté de l’Etat, de collusion avec des forces étrangères pour déstabiliser la sécurité intérieure, d’incitation à l’indiscipline…»

 

 

Ajouter un commentaire

Tahirou Bationo

Avec ses 15 années d'expertise dans le monde audio-visuel , il est titulaire d'un MASTER en communication. btahirou81@gmail.com