Attaque terroriste à Ouagadougou Sécurité

Burkina: l’ambassade de France met en garde ses ressortissants

Share Button

Alors que le ministre des  ministre français des Affaires étrangères est arrivé ce vendredi en fin de matinée à Ouagadougou, l’Ambassade de France conseille vivement à ses ressortissants de reporter leurs voyages ou missions. 

« Suite aux attaques terroristes commises à Ouagadougou le 2 mars 2018, il est recommandé de reporter les voyages ou missions non essentiels et de notifier les déplacements maintenus (Ariane / Ambassade).

Il est recommandé d’être particulièrement vigilant et de privilégier les lieux sécurisés, notamment dans les grandes villes.

Il est rappelé que les zones figurant en « rouge » sur la carte « Conseils aux voyageurs » sont strictement déconseillées, notamment en raison d’un risque accru d’enlèvement.

Les zones figurant en « orange » sont déconseillées, sauf raison impérative. Des déplacements dans ces zones doivent respecter des critères de sécurisation spécifiques (escorte, déplacement en convoi, etc.).

Région de l’Est

Une attaque à l’arme de guerre du poste de police de Natiaboani (région de l’est du Burkina Faso, au sud de Fada-Ngourma, près des concessions de chasse de Pama) est survenue le 13 février 2018, faisant un mort et deux blessés.
Il est recommandé de s’informer de la situation précise dans la région avant tout déplacement dans le sud-est du Burkina Faso. 
L’ensemble de la région Est du Burkina Faso est en zone orange et le parc national du W (frontière du Niger et du Bénin) est en zone rouge, formellement déconseillée. »

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.