Burkina: « Ce que Mariam Sankara nous a dit après la chute de Blaise COMPAORE »

Share Button

Dans une interview qu’elle a accordé à nos confrères du Courrier Confidentiel, Mariam SANKARA, l’ex-épouse de Thomas SANKARA, est revenue sur ce qui s’est passé relativement avec l’ami d’alors du héros de la révolution, Blaise Compaoré.

Courrier confidentiel : La chute de Blaise Compaore rappelle désagréablement le coup d’Etat du 15 octobre 1987.

Où étiez-vous au moment ou les armes crépitaient et  comment avez-vous été informée que votre époux a été assassiné ?

Mariam Sankara : J’étais a mon poste au CBC  (conseil Burkinabé des chargeurs).Ce n’est que dans la soirée que j’ai su que mon mari avait perdu la vie par RFI.

D’ailleurs tout est allés si vite pour vous et vos enfants .un véhicule  en trompe est venu vous chercher …Que s’est-il passé par la suite ?

En effet, le directeur de protocole de l’époque  est venu avec les enfants me cherche au service .Il nous a ainsi  conduits chez des amis. Mais je me demande si cette décision venait de moi ou du directeur de protocole. C’est ainsi que ces  amis nous ont par la suite  dirigés chez des amis a eux ou nous avons passé la nuit .Le lendemain mes enfants et moi sommes allés dans ma belle famille.

Apres l’assassinat de votre époux, Blaise Compaore a lâché une phrase lourde  << quand je suis arrivé au conseil de l’entente  après la fusillade et que j’ai vu le corps de thomas j’ai failli avoir une réaction très violente  contre ses auteurs >>. Que lui répondez-vous ?

Je n’y crois pas du tout .Pourquoi n’a t-il pas fait payé les coupables ?quand j’ai demandé a connaitre la vérité, il aurait pu livrer ces personnes à la justice s’il était sincère.

Il a passé finalement 27ans au pouvoir  alors que, en novembre 1987, Il a aussi affirmé :<< je n’ai jamais rêvé du pouvoir et je ne m’y accrocherai pas >>…Quel commentaire cela vous inspire ?je crois que les commentaires ne changeront  rien.

Source: Courrier confidentiel du 10 juillet 2017



//
Ajouter un commentaire