CAF: Issa Hayatou critique son successeur Ahmad Ahmad

Share Button

Présent à Ouagadougou, le président de la CAF a estimé que le Cameroun n’était pas prêt pour l’organisation de la CAN 2019. Des propos qui ont suscités des vives réactions au Cameroun.

Pour le patron de la CAF, un travail d’évaluation les capacités du Cameroun à organiser la CAN sera fait dans les prochains. « Même une CAN à quatre, le Cameroun n’est pas encore prêt. C’est pourquoi nous allons envoyer dans les jours à venir un groupe d’auditeurs composé d’experts au Cameroun », a-t-il martelé.

La Fecafoot se dit vivement préoccupée par le fait que ces propos soient tenus avant même que la première mission d’inspection de la CAF, prévue du 20 au 28 août 2017, n’ait effectué le déplacement du Cameroun. « On serait en droit de s’interroger sur l’opportunité même de cette visite d’inspection dès lors que les résultats semblent déjà arrêtés au niveau le plus élevé de la CAF », déclare Tombi A Roko.

Pour l’ex président de la CAF Issa Hayatou «Il faut venir d’abord constater avant de sortir ce qu’il (Ahmad) a sorti. A l’heure actuelle, le Cameroun a déjà cinq stades, on ne parle pas de ceux qui sont en train d’être construits. Personne ne peut dire que le Cameroun n’a rien fait. On peut compter le nombre de pays qui ont ce que nous avons là. Nous sommes en avance», a dit Hayatou sur la radio internationale.

«A l’heure où nous parlons, on a deux ans devant nous, on ne peut pas juger l’insuffisance du Cameroun à l’organisation de la CAN, deux ans avant. Il faut attendre que le délai arrive», a ajouté celui qui a présidé la CAF pendant 29 ans, de 1988 à mars 2017.

 

Ajouter un commentaire

REDACTION

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.