Share Button

Dans cette tribune, Me Paul Kéré, Docteur en droit, avocat à la Cour et conseil de plusieurs inculpés du procès du putsch du Conseil National pour la Démocratie, explique pourquoi il a décidé de se retirer. Par correspondance en date du 20 Avril 2018 au Chef de l’Etat burkinabè, garantLa suite …..

Share Button

Repris ce mercredi 9 mai 2018 le procès du putsch manqué de septembre 2015 a été une fois de plus reporté au 25 Mai prochain.  A peine l’audience du jour ouverte, les avocats commis d’office demandent au juge du temps pour prendre connaissance des pièces de la procédure : 20 àLa suite …..

Share Button

Ceci est une contribution de Maître Paul TARAORE, Avocat aux Barreaux de LAVAL et du Burkina Faso, Ancien avocat au Barreau de Bruxelles. Le 20 mars dernier, le Conseil Constitutionnel rendait une décision rejetant le recours en inconstitutionnalité déposé par deux accusés poursuivis devant le tribunal militaire de OUAGADOUGOU. EtantLa suite …..

Share Button

Ceci st une lettre ouverte du journaliste Adama Ouédraogo Damiss au Président du Faso Roch Marc Kabore ou il dénonce l´abus du pouvoir de Alioun Zanré , procureur militaire. Après une longue réflexion, j’ai pris ma plume pour vous adresser cette lettre ouverte afin de vous tenir informé de l’arbitraire et deLa suite …..

Share Button

Suite à une nouvelle suspension, Me Mamadou Keita, l’un des avocats de la défense dans le procès du putsch manqué du 16 septembre 2015, a insisté vendredi que l’on ne peut pas juger le général Gilbert Diendéré (présumé cerveau du coup d’Etat), sans faire comparaitre certains témoins. «Honnêtement parlant, l’onLa suite …..

Share Button

Le  procès relatif au putsch manqué de mi-septembre 2015 au Burkina Faso qui devrait entamer les interrogatoires des accusés, ce vendredi matin, a été suspendu de nouveau vendredi pour une reprise le 9 mai prochain, le temps de permettre au bâtonnier de constituer des avocats commis d’office au profit deLa suite …..

Share Button

Le directeur de publication du journal Le Dossier, Adama Ouedraogo Damiss, arrêté le samedi 31mars 2018 et placé en garde à vue a été libéré le mardi 3 avril 2018 après son audition par un juge du tribunal militaire. En rappel, notre confrère a été auditionné sur les raisons deLa suite …..

Share Button

Ce vendredi 31 Mars 2018, la gendarmerie nationale du Burkina Faso, a procédé à l’arrestation du journaliste burkinabé Ouédraogo Adama dit Damiss, rédacteur en chef du journal d’investigation « Le Dossier ». Conduit au poste de gendarmerie de Kossyam, Monsieur Ouédraogo y est toujours détenu. Cette arrestation fut opérée sur la demandeLa suite …..

Share Button

L’Union de la presse indépendante du Faso (UNPIF) a été informée de l’arrestation suivi du placement en garde-à-vue le samedi 31 mars 2018 à la brigade de gendarmerie de Ouaga 2000 du directeur de publication du journal « Le Dossier », Adama Ouédraogo dit Damiss. Elle a donc dépêché uneLa suite …..

Share Button

Pas de liberté provisoire pour les accusés Zerbo Mohamed, Guelwaré Minata et Koussoubé Roger. Ainsi en a décidé Seidou Ouédraogo, le président du tribunal militaire , ce samedi 31 mars 2018.  Le tribunal a jugé que leurs requêtes étaient recevables dans la forme mais au fond, ces demandes étaient malLa suite …..