Par une correspondance en date du vendredi 9 février 2018, transmise aux avocats commis par l’État du Burkina Faso, le procureur général près la Cour d’appel de Paris informe que l’audience concernant monsieur Paul François Compaoré, prévue initialement le mercredi 7 mars 2018 est reportée au mercredi 28 mars 2018La suite …..

Le Ministre de la sécurité a confié aux hommes de médias que les policiers de Déou avait juste fait un repli stratégique contrairement a ce qui se rconte sur les réseaux sociaux. “Je voudrais ici rassurer la population du Sahel et également l’opinion publique burkinabè qu’effectivement il y a eu unLa suite …..

Le vice-Président du Tribunal de Grande Instance de Paris(TGI), le juge Cyril Paquaux a été officiellement saisi, dans le cadre de l’instruction, d’une Commission Rogatoire Internationale(CRI) du Burkina Faso, demandant la déclassification des archives françaises associées à la disparition de Thomas Sankara, a rapporté le journal « La lettre du continent ».La suite …..

  Une fois de plus, depuis l’adoption de la loi de finances gestion 2018 par l’Assemblée Nationale, la question de l’Impôt Unique sur les Traitements et Salaires (IUTS) a fait couler beaucoup d’encre et de salive au niveau de l’opinion publique en général et particulièrement chez les travailleurs du publicLa suite …..

Dans cette déclaration de la Nouvelle Alliance du Faso (Nafa) parvenue à Fasozine, le parti politique d’opposition s’insurge contre les propos tenus ce jeudi 8 février 2018 par Simon Compaoré, président par intérim du MPP, sur l’affaire de la détention de Djibril Bassolé. « Au cours de la conférence deLa suite …..

Si vous semez le mensonge, il n’en sortira jamais que complications, honte, faiblesse, médiocrité et périls. Or, « quand la médiocrité règne, l’incompétence est une règle, et la roublardise une culture », selon Bihmane Belattaf, Drh-poète, Algérien. En rappel, l’Impôt Unique sur les Traitements et Salaires (IUTS), institué en 1974La suite …..

  Déclaration liminaire L’année dernière, après ce rendez-vous du 30 mars, nous vous avions invité le 14 juillet pour dénoncer LE FAUX PROCES INIQUE que les usurpateurs du MPP ont organisé devant la haute cour de justice contre Blaise Compaoré et son dernier gouvernement. Au cours de cette rencontre, l’unLa suite …..

Des informations relayées par certains médias dont l’Observateur Paalga N°9542 du mercredi 07 février 2018 font état de ce que le juge OUATTARA Jean Marie précédemment Président de la Chambre de Contrôle de l’Instruction du Tribunal Militaire de Ouagadougou aurait été limogé et cela, suite à une décision qu’il auraitLa suite …..