Chryzogone Zougmoré du MBDHP: « Nous n’avons pas de leçon à recevoir de ces drôles d’insurgés… »

Share Button

Chryzogone Zougmoré du MBDHP s’adresse aux « délivreurs attitrés de certificat de participation à l’insurrection populaire d’octobre 2014 »

« … il semble qu’il soit né au Burkina une nouvelle race d’individus s’étant autoproclamés délivreurs attitrés de certificat de participation à l’insurrection populaire d’octobre 2014. Quelle histoire !!! En fait, de petits imposteurs, ouvriers de la 25ème heure qui aujourd’hui veulent nous donner des leçons de démocratie et de patriotisme.

Ils oublient de dire que l’insurrection populaire d’octobre 2014 est l’aboutissement de décennies de lutte du peuple burkinabè conduite et menées par des organisations combatives de la société civile que nous représentons aujourd’hui. Et pendant que nous luttions, eux étaient de l’autre côté, aux côtés de Blaise Compaoré, collé-serré, zélés… Ils ont érigé des zones rouges pour nous empêcher de marcher. Ils ont levé des milices contre nos structures. Ils ont attrapé nos responsables, ils les ont rasé, ils les ont jugé, ils les ont embastillé… Nous n’avons pas de leçon à recevoir de ces drôles d’insurgés…
…de ces drôles et faux insurgés qui une fois juché au pouvoir renient l’insurrection et vont même jusqu’à la criminaliser. Non. De ces individus là nous n’en voulons pas. Nous poursuivrons la lutte jusqu’au bout, camarades. Qu’ils aillent se faire voir ailleurs… .
Nous sommes débout et nous resterons debout jusqu’à la victoire finale.» 


Extrait de son intervention à l’occasion de la marche-meeting du 31 octobre 2018 à Ouagadougou

Radio Liberté

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.