Société

Ciné droit libre: la mascotte arrêtée sur scène par des gendarmes

Share Button

Au cours de la cérémonie d’ouverture de la 13e édition du festival Ciné Droit Libre, le public a dû couper son souffle pendant un bout de temps.

En effet, lors de l’allocution du coordonnateur  du festival, Abdoulaye Diallo, il était question de présenter la mascotte de la présente édition au public. Puisque le thème retenu est « Migrations : loin de chez moi ? » la mascotte, Mashoud Barry, s’est présenté sur le podium avec son accoutrement de migrant.

Soudain, deux agents de police sont venus lui passer les menottes. Monsieur Barry ne voulait pas céder. Abdoulaye Diallo qui ne comprenait pas la situation, tentait de faire comprendre aux policiers qu’ils ne peuvent pas livrer une telle scène devant le public. Malgré sa résistance, Barry est tiré de force vers la sortie.

Quelques esprits se surchauffaient dans le public. Pendant que certains huaient ces policiers, d’autres sont stupéfiés ! « C’est sérieux là ! Est-ce qu’il y a des agents de sécurité dans la salle ? », s’est indigné Abdoulaye Diallo. Les policiers ont fini par faire sortir Mashoud Barry de force malgré les altercations. Un sieur en uniforme de la gendarmerie nationale les a suivis. Les journalistes présents ont suivi le mouvement pour comprendre davantage la situation.

Les protagonistes sont dehors et une grosse interrogation s’est installée dans la salle. Abdoulaye Diallo fait son entrée et vient devant le micro. Le public était tout ouï ! « Ciné Droit Libre, c’est aussi ça ! On vous a eu ! », a-t-il laissé entendre avec un air amusant. La salle a réagi avec un tonnerre d’applaudissement.

Ce fut un scenario hors pair dans un contexte adéquat.

Source: Ciné droit libre

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.