Politique Société

Communication gouvernementale : le porte-parole du gouvernement, Remis Rulgance Dandjinou, échange à bâton rompu avec les journalistes de Bobo-Dioulasso

Share Button

Les échanges entre le ministre de la Communication et des relatons avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou et les journalistes de la région des Hauts-Bassins dans l’après-midi du 07 juillet 2018 ont été riches en questions et en réponses.

Les préoccupations des journalistes étaient liées, entre autres, à la difficulté de produire les cartes de presse sur place à Bobo-Dioulasso ; la mauvaise qualité de la connexion, la question du statut des Editions Sidwaya et de la RTB, le Fonds d’appui à la presse privé qui tarde à être opérationnalisé, le soutien à la presse décentralisée à Bobo-Dioulasso et ailleurs dans le pays. Certains hommes de médias ont souhaité une répartition de la publicité institutionnelle pour permettre aux médias de survivre. Les journalistes des Hauts-Bassins ont également revendiqué leur prise en compte effective lors de la Semaine nationale de la Culture (SNC).
Des questions sur les conseils des ministres délocalisées, l’organisation de la communication gouvernementale et la non effectivité de la loi sur l’accès aux documents administratifs ont été posées.

Sur la question de la production de la carte de presse à Bobo, le ministre Dandjinou a noté qu’une réflexion sera menée pour y trouver une solution. En ce qui concerne les problèmes de connexion, le Porte-parole du gouvernement a relevé que des actions sont menées par le ministère de l’Economie numérique et des Postes pour un
Pour ce qui concerne le passage de Sidwaya et de a RTB à la société d’Etat, le Porte-parole du gouvernement a noté que le syndicat y tient, même si pour lui ce n’était pas forcément la meilleure solution. Mais en tant que ministre de la communication, M. Dandjinou rassure que si c’est le choix qui est fait, le ministère se battra pour accompagner les deux entreprises.
Concernant le Fonds d’appui à a presse privée, le ministre de la Communication a rassuré que les concertations sont en cours pour permettre au fonds de donner des crédits d’ici la fin de l’année.
Pour ce qui est de la publicité institutionnelle, Rémis Fulgance Dandjinou a relevé que c’est un gros problème et des réflexions sont en cours pour voir dans quelle mesure trouver une solution à la problématique.
A propos de la loi portant sur l’accès aux documents, le ministre Dandjinou a relevé que la loi n’a pas de problème mais la réflexion est en cours pour trouver la structure la rendra opérationnelle.
Le ministre Dandjinou a remercié les journalistes pour le déplacement et la participation active au débat. Il a salué le dynamisme des médias de Bobo-Dioulasso et renouveler la disponibilité du ministère de la Communication.

DCPM/MCRP

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.