Conseil des ministres : l’hôpital Blaise Compaore rebaptisé centre hospitalier universitaire de tengandogo.

Share Button

Le Conseil des ministres de ce mercredi 1er août 2018 s’est tenu sous la présidence du chef de l’État, Roch Kaboré.

En attendant de revenir sur le contenu intégral qui sera publié sur cette même page, nous vous en proposons les grandes lignes issues du compte-rendu du ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou.

– Au titre du ministère de la Santé, le Conseil a adopté un décret relatif à la dénomination de l’hôpital Blaise Compaoré. Lequel décret stipule, en son article 1, que l’hôpital national Blaise Compaoré est rebaptisé Centre hospitalier universitaire de Tengandogo.

Par ailleurs, l’hôpital de district de Bogodogo a été érigé en Centre hospitalier universitaire. Un changement de dénomination qui, selon le ministre porte-parole du gouvernement, Rémis Dandjinou, permettra à l’hôpital de recevoir désormais des étudiants dans le cadre de leur formation.

Pour ce qui est du département en charge des Infrastructures, le Conseil a également adopté la politique sectorielle « infrastructures de transport, de communication et de l’habitat 2018-2027 ». Selon Rémis Dandjinou, cette politique sera exécutée par six ministères autour de trois axes qui sont : le renforcement de la gouvernance du secteur, le développement des équipements et des infrastructures durables et résilientes et la sauvegarde des équipements et infrastructures durables et résilientes.

En outre, le porte-parole du gouvernement s’est exprimé sur l’attaque perpétrée à l’Est du Burkina. « Il s’agit d’une attaque d’un convoi de police dans la zone de Pama qui a été repoussée. C’est une embuscade qui a été tendue. Il y a quelques blessés légers qui ne sont pas dus à des impacts de balle … »

Si d’ordinaire le mois d’août est consacrée aux vacances gouvernementales, le ministre Dandjinou a indiqué qu’il est difficile pour l’équipe gouvernementale de partir en congés, même si, précise-t-il, des aménagements pourront être faits afin de permettre à chaque ministre de souffler.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.