Sécurité Société

Corruption au Burkina: la Police municipale en tête

Share Button

La Police municipale est le service le plus corrompu en 2017, .elle occupe ce 1er rang depuis 2016. C’est la révélation faite dans le rapport 2017 du réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) sur l’état de la corruption au Burkina Faso.

La Police municipale est talonnée par les services des douanes et la troisième place des services les plus corrompus est occupée par la direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM). 


Comparativement au rapport 2016, le REN-LAC note que les services comme la Douane, la DGTTM, la Police nationale et les Impôts ont connu une dégradation dans leur classement. 

Le rapport 2017 du REN-LAC indique également une hausse de la perception de la corruption par rapport à l’année 2016. En effet, 07 enquêtés sur 10 estiment que la corruption est fréquente, voire très fréquente contre 05 enquêtés sur 10 en 2016.


A propos des expériences de corruption vécues au quotidien par les citoyens, il ressort du rapport que 477 enquêtés, soit près de 24% de l’échantillon total, avouent avoir offert directement au moins une rétribution en 2017 à un agent public en contrepartie de services non soumis à payement. Ce taux était de moins de 17% en 2016.

Par ailleurs le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) a transmis son rapport annuel 2017 sur l’état de la corruption, ce lundi 16 juillet 2018, au Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des ministres, Stéphane Wenceslas SANOU.

La délégation conduite par le Dr Claude Wetta, Secrétaire exécutif du REN-LAC, a indiqué au SG du Gouvernement qu’en dehors de la perception de la fréquence de la corruption par les citoyens, le rapport analysait les actions de lutte anti-corruption au sommet de l’État et formulait quelques recommandations.

Stéphane Wenceslas Sanou et son adjoint, Abraham Toé, ont rassuré le REN-LAC que le rapport sera transmis au Chef du gouvernement et au Président du Faso.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.