Côte d’Ivoire: L’Etat a cédé des parts de la mine d’or d’Ity à Didier Drogba

Share Button
L’Etat ivoirien a cédé 30% des parts de la mine d’or d’Ity dans l’ouest du pays, au groupe canadien Endeavour et à celui de l’ancien international ivoirien Didier Drogba. Ainsi en a décidé le gouvernement, hier au conseil des ministres, présidé par le président Alassane Ouattara. 

« Le Conseil des ministres a autorisé la cession des 30% détenus aujourd’hui par la SODEMI (Société pour le développement des mines) dans le capital de la Société des mines d’or d’Ity (SMI) à raison de 25% au Groupe Endeavour et 5% au Groupe Didier Drogba », a expliqué à la presse Bruno Koné, ministre de la communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, également, porte-parole du gouvernement.

Avec ces nouvelles parts, cela fait un total de 10% pour le groupe de Didier Drogba, qui en possédait 5 auparavant ; et 80% pour les canadiens qui en avaient déjà 55.

Détenteur de 10% de parts dans la Société Minière d’Ity (SMI), l’Etat de Côte d’Ivoire a justifié cette opération pour mettre la réalisation de plans d’investissement qui « passe de 98 milliards FCFA à l’époque de la reprise de la Mancha à 200 milliards FCFA, cela par la construction d’une usine de production moderne d’une capacité de traitement de 3 millions de tonnes d’or par an », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.