Côte d’Ivoire: Prétendue divorce entre Simone et Laurent Gbagbo, Simone Gbagbo réagit

Après la note officielle produite par son avocat principal, Me Ange Rodrigue Dadjé, l’ex première Dame ivoirienne, Simone Ehivet Gbagbo est à son tour montée au créneau, pour démentir cette rumeur qui aura contribué à alimenter la polémique, hier dimanche 24 février 2019.

« Ah, peut-être qu’il existe deux Simone Ehivet Gbagbo à Abidjan de nos jours. Sinon, moi je n’ai encore reçu ni papier ni huissier, encore moins d’avocat sur un tel sujet », a fait savoir l’épouse de Laurent Gbagbo.

Le site Koaci, soutenait que l’ancienne première dame a reçu des documents d’avocats et d’huissiers mandatés par son époux, faisant état de l’engagement d’une procédure par Laurent Gbagbo. « Mais si moi qui suis censée être concernée, je dis que je n’en suis pas informée, comment pourrais-je avoir parlé d’une affaire qui n’existe pas à mon entourage pour que cela soit confirmé ? », s’est-elle interrogée.

En Côte d’Ivoire, a fait savoir Me Dadjé, « pour présenter sa demande de divorce à son conjoint, il faut d’abord la présenter en personne au juge matrimonial ivoirien. Ensuite, le juge matrimonial siégeant en Côte d’Ivoire vous délivre une Ordonnance vous autorisant à assigner votre conjoint devant lui. Pour cela, il faut que la personne qui veut divorcer, comparaisse en personne, elle-même et non par le biais d’un tiers, devant le juge matrimonial siégeant en Côte d’Ivoire ».

Laurent Gbagbo, rappelons-le, réside actuellement dans le sud de la Belgique son pays d’accueil, suite à son acquittement en première instance et sa libération sous condition prononcée en appel le vendredi 1er février 2019. Contrairement à certaines rumeurs, Laurent Gbagbo, vis seul et non pas avec sa compagne Nady Bamba, comme divulgué par bon nombre de médias.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.