Côte d’Ivoire : Voici pourquoi Allassane Ouattara a limogé deux de ses ministres

Share Button
Les ministres ivoiriens des Affaires étrangères, Mabri Toikeusse, et du Logement social et de l’Habitat, Gnamien Konan, ont été démis de leurs fonctions respectives dans le gouvernement du président Alassane Ouattara, a-t-on appris vendredi de source officielle à Abidjan.

Selon certaines sources la pomme de discorde est venue de la nomination de candidats aux élections législatives pour le compte de l’alliance politique à laquelle ils appartiennent tous, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Gnamien Konan et Albert Mabri Toikeusse, estimant que le nombre de candidatures issues de leurs partis respectifs n’était pas représentatif, contrairement au Rassemblement des républicains (RDR) d’Alassane Ouattara qui s’est taillé la part du lion , ont décidé de présenter des candidats de leurs partis en dehors de la coalition RHDP. Chose qui bien sur a provoqué le courroux du président Allassane Ouattara.

Les intérims des ministres Mabri et Gnamien sont assurés respectivement par Marcel Amon Tanoh, directeur de cabinet de la présidence ivoirienne, et Mamadou Sanogo, ministre de la Construction et de l’Urbanisme.

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.