Sécurité

Crise à l’Ouest: Les QG des Koglweogo à l’Ouest seront détruits ( Haut commissaire)

Share Button

Le Haut commissaire du Houet, Lamine Soulama, a réaffirmé jeudi à Karangasso Vigué l’interdiction des groupes d’auto défense Koglweogo, responsables de justice punitive et de sévices corporels à travers le pays.

Le haut-commissaire de la province du Houet, Lamine Soulama a rencontré le jeudi 8 février 2018 dans la commune rurale de Karangasso Vigué, les notabilités coutumières et politiques de la localité ainsi que les dozo, sur la question des koglwéogo.

M. Soulama a rappelé l’arrêté ministériel du 10 janvier 2017 interdisant l’implantation des kogolweogos dans le grand Ouest, lors d’une rencontre à Karangasso Vigue des dizaines de dozos, chefs coutumiers et autorités coutumières de la région.

« Nous sommes venus livrer un message de paix à l’endroit de tous. S’il y a des structures qui ont été mises en place en contradiction avec l’arrêté du gouverneur, il faut que ces structures disparaissent, il faut que ces structures arrêtent leurs activités afin que nous puissions main dans la main travailler pour le développement de notre commune », a laissé entendre le haut-commissaire, Lamine Soulama.

Arrivés sur un pied de guerre à l’expiration de leur ultimatum, les dozos ont salué la mission et se sont engagés à la préservation de la paix sociale. Interrogé sur l’absence des koglweogo le Haut-Commissaire a affirmé qu’il ne pouvait pas recevoir ceux que la loi ne reconnaît pas.

Au terme de cette rencontre, le haut-commissaire a invité les dozo ainsi que toute la population de la région de l’Ouest à cultiver la paix pour le développement de notre pays.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.