Crise au Burkina: des personnalités politique et de la société civile ont désertés leur résidence

Salif-Diallo-et-Roch-Marc-KaboréIls sont nombreux à avoir déserté leur domicile cette nuit, première journée de prise probable du pouvoir à Ouagadougou par le régiment de sécurité présidentiel (Rsp). Selon de sources dignes de foi, Roch Marc Christian Kaboré et Salif Diallo pour ne citer que ces deux personnalités politiques, auraient déserté leur résidence officielle pour des lieux secrets où ils passeront la nuit dans la quiétude. Une disposition qui vise à parer à l’éventualité d’une descente des bidasses en colère en plein nuit chez eux. Selon nos sources ces personnalités se sentent dans le viseur du RSP après l’incendie de la Radio Oméga dont on sait les liens entre son promoteur Alpha Barry et Roch Marc Christian Kaboré. Du côté des organisations de la société civile, notamment celles favorables à la transition, Smokey, leader du Balai citoyen est lui aussi entré dans la clandestinité cette nuit. Ce, après avoir dénoncé sur les antennes de France 24 un attentat à la transition burkinabé.
En effet, joint au téléphone par cette chaîne de télévision lors d’un débat consacré à la situation qui prévaut au Burkina Faso l’artiste à lancer un appelle au peuple burkinabé à résister en maintenant la pression sur les militaires du Rsp. Mais paradoxalement à octobre 2014 où il était dans la rue, ce soir, l’homme craignant pour sa vie s’est trouvé une cachette. Préférant sans doute survivre à la première journée de cette crise, pour témoigner. Notons que malgré les appels de la communauté internationale à la libération du président Kafando et son premier ministre Yacouba Isaac Zida, le Rsp reste pour l’heure sourd. Confirmant l’idée du coup d’Etat que voit, du reste, d’un bon œil l’ex-parti au pouvoir.

informateur

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.