Crise au Burkina : l’actualité en direct

Le président de transition, Michel Kafando, et le Premier ministre Isaac Zida, sont retenus de force au palais présidentiel par des militaires du RSP depuis ce mercredi après-midi. L’armée a tiré pour disperser la foule qui s’était rassemblée aux abords du palais présidentiel, répondant notamment à l’appel du Balai citoyen à descendre dans la rue pour contrer ce « coup d’Etat ». Chronologie des événements. 
000_Par8276442_0

CES INFORMATIONS SONT ACTUALISÉES

22 sep 05h40 : Placées depuis mercredi en résidence surveillée, les deux têtes de la transition burkinabè sont désormais libres. Michel Kafando, le président, est depuis lundi à la résidence de France. Isaac Zidac, le Premier ministre, a pu regagner son domicile ce matin. Quant au président de l’Assemblée nationale de la transition Chérif Sy, il est depuis mercredi caché, mais il appelle régulièrement à la mobilisation.

22 sep 05h35 : Les forces loyalistes encerclent la ville de Ouagadougou. Pour l’instant, les officiers loyalistes et les membres du RSP sont en pourparlers avec le chef d’état-major qui joue les intermédiaires.

22 sep 05h30 : La vie est au ralenti à Ouagadougou où un appel à la grève générale a été lancé par les syndicats. La représentation française dans le pays annonce que les écoles françaises de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso seront fermées ce mardi.

 22 sep 05h25 : Plusieurs chefs d’Etat réagissent aux derniers évènements en cours à Ouagadougou. Les présidents nigériens et tchadiens appellent les putschistes à baisser les armes. Et le président français leur lance un avertissement.

22 sep^05h09 : Selon radio Oméga, le général Diendéré serait retranché dans le palais de Kossyam avec plusieurs de ses hommes.

22 sep 04h00 : En fin de matinée ce mardi, le président sénégalais Macky Sall présentera à ses pairs ouest-africains de la Cédéao, réunis en sommet extraordinaire à Abuja au Nigeria, sa proposition de sortie de crise en 13 points pour le Burkina Faso. Un texte controversé pour lequel Michel Kafando, le président de la transition au Burkina Faso, a dit ne pas avoir été consulté et n’avoir été mis au courant que lundi matin. Faux, rétorque aujourd’hui le ministre sénégalais des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye. Il répond à Pierre Pinto.

22 sep 04h45 : Au Burkina Faso, les officiers loyalistes lancent un ultimatum aux putschistes leur demandant de déposer les armes avant 10h locales.

22 sep 04h15 : Le Premier ministre de la transition burkinabè, Isaac Zida, a été libéré et a pu quitter le palais présidentiel de Ouagadougou pour rejoindre son domicile officiel. Le président du Conseil national de transition Chérif Sy l’a rencontré. Il assure à RFI que le Premier ministre va bien, et interprète cette libération comme un signe de détente de la part des putschistes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

22 sep 04h30 : Le chef d’état-major des armées conduit des négociations, au nom de l’armée régulière, avec les putschistes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Aucun affrontement n’a été signalé dans la nuit. Au contraire, pour la première fois depuis le coup d’Etat, la gendarmerie a pu patrouiller à Ouagadougou, signe que l’emprise du RSP sur la capitale est peut-être en train de se relâcher. Toutefois, les putschistes n’ont pas déposé les armes. C’est pourtant ce qu’avaient demandé, à la mi-journée, plusieurs chefs de corps d’armée alors que l’ensemble des forces armées convergeaient vers Ouagadougou pour « désarmer le RSP sans effusion de sang ».

22 sep 01h00 : Des membres de l’armée du Burkina Faso sont entrés lundi soir dans la capitale, Ouagadougou, sans rencontrer de résistance de la part du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), auteur du coup d’Etat de mercredi dernier.

22 sept 00h15 : Le président burkinabè, Michel Kafando, est désormais à la résidence de l’ambassade de France car il se sentait menacé et a demandé son exfiltration précise une source diplomatique.

22 Sep 06:57 Les négociations entre les chefs de corps de l’armée et les chefs du RSP et du CND qui ont duré une bonne partie de la nuit reprennent ce matin, afin de trouver une issue négociée à la crise et éviter les affrontements.
21 Sep 21:36 Les différents chefs de corps et les chefs du CND sont en ultimes concertations à la présidence pour trouver une solution négociée à la crise et éviter l’affrontement .
21 Sep 18:30 Dans un message diffusé ce lundi soir, le Gal P. Zagré, Chef d’Etat-major des Armées, ordonne au Chef d’Etat-major particulier de la présidence du Faso de rassurer les personnels du RSP et de les inviter à déposer les armes et à se mettre sous les ordres du Chef d’Etat-major général des armées.
21 Sep 16:58 Dans une déclaration publiée ce lundi, le Gal Diendéré annonce la libération de I. Zida et la remise du pouvoir aux autorités de la transition après la signature de l’accord définitif.
21 Sep 16:44  Sur sa page Facebook, l’ambassade des Etats-Unis à Ouaga appelle toutes les parties à ne pas recourir à la violence et à laisser le temps aux responsables de parvenir à une solution negociée et éviter davantage de pertes en vies humaines
21 Sep 15:35 Des groupes de jeunes, postés sur la N1, sortie de Bobo, ont commencé à inspecter les véhicules quittant la capitale pour s’assurer que des éléments du RSP ne quittent pas la ville.
21 Sep 13:30 Des informations concordantes font état de mouvements de troupes militaires vers Ouagadougou en provenance de différentes garnisons du Burkina .
pub
20 Sep 22:05 Selon un communiqué du syndicat des télécommunications, des éléments du RSP ont vandalisé les équipements de l’Onatel, rendant indisponibles les services.
20 Sep 19:24 Résumé de la déclaration finale : Le rétablissement de la transition avec Michel Kafando, le report de la question du RSP au prochain président, le vote d’une amnistie pour les événements intervenus à partir du coup d’État, l’arrêt des violences et l’organisation des élections le 22 novembre avec la participation des candidats exclus
20 Sep 18:25 Après, près de 4heures de concertation à huis clos, Macky Sall annonce un projet de compromis qui sera soumis à la CEDEAO.

20 Sep 13:45    » Pour ceux qui veulent savoir si le Gl Diendere est sur place; on ne l’a pas aperçu depuis qu’on est là. Quant à notre sécurité, je vous garantis qu’aucun journaliste n’est inquiété ici à l’hôtel Laïco pour le moment. Je suis scandalisé par certaines publications. Que gagne-t-on à attiser la haine? « RICHARD TIENE

20 Sep 12:54  La gendarmerie et les CRS assurent la sécurité de L’HÔTEL LAÏCO. Le RSP a quitté les lieux. Tout est calme. On attend toujours les conclusions de la médiation.

20 Sep 11:54  Nouvelle montée de tension au Laïco où l’on craint des affrontements entre les partisans du CND et des membres des Organisations de la société civile.
20 Sep 11:42 Le président Macky Sall, médiateur de la CEDEAO, a quitté l’hôtel pour la résidence de Michel Kafando qui doit participer aux travaux de la plénière.
20 Sep 11:41  On note la présence à l’hôtel Laïco des leaders de l’ex opposition mais on attend toujours l’arrivée du Gal Diendéré pour la plénière qui devait commencer à 10H.
20 Sep 11:32 Reprise difficile des tractations ce dimanche matin. Plusieurs personnes (Saran Séré Sérémé, les gardes du corps de Roch Kaboré) ont été violentées par militants présumés du CDP venus soutenir le CND. Les forces de l’ordre et des éléments du RSP ont sécurisé les lieux.
20 Sep 10:39 Tractation houleuses entre des dizaines de personnes postées devant l’Hôtel LAÏCO et une équipe de RSP venue les disperser . Courses poursuites à l’Hôtel

 

19 Sep 19:13 Boni Yayi, au nom de la méditation, annonce une plénière demain matin pour « annoncer la bonne nouvelle au monde entier »
19 Sep 17:04 Arrivée au Laïco de l’ambassadeur des USA, Tulinabo Mushingi
19 Sep 17:03 Les concertations s’achemineraient vers le rétablissement des institutions de la Transition, le report d’un mois des élections qui seront inclusives. A confirmer.
19 Sep 17:01 Le Gal Diendéré et des leaders de l’ex-majorité (Achille Tapsoba, Moïse Traoré-Nignan) sont arrivés au Laïco pour rencontrer les médiateurs.
19 Sep 15:08 Dans un message diffusé ce samedi, le chef d’Etat-major général des armées, le Gal Pingrenoma Zagré, a condamné les actes de violence à l’encontre des populations et leur a demandé de garder leur confiance aux Forces armées nationales « qui sont engagées depuis les premières heures de cette crise avec les acteurs nationaux et internationaux dans la recherche d’une solution qui assurera à notre nation la paix et la sécurité »
19 Sep 14:51 A la sortie de leur concertation avec le groupe des médiateurs, les leaders de l’ex opposition ont réaffirmé leur rejet du coup d’Etat et exigé le rétablissement des institutions de la Transition.
19 Sep 14:42  Le groupe des médiateurs a rendu une visite au président Michel Kafando dans sa résidence officielle au palais de Kosyam. Ils étaient accompagnés des journalistes qui ont été autorisés à faire des photos mais interdits de lui poser des questions.
19 Sep 11:59 Les médiateurs (Macky Sall, Boni Yayi) accompagnés de Kadré Désiré Ouédraogo (CEDEAO), Ibn Chambas (ONU) viennent de s’installer pour le début des négociations avec l’ex-opposition.

19 Sep 12:59 La « Fréquence de la résistance  » qui émettait sur la fréquence 108 FM depuis les studios de Savane FM, a été coupée vendredi nuit par le RSP.

 

19 Sep 03:59 Macky Sall à l’issue des échanges avec les différents groupes : « Après avoir consulté tout le monde, avec le groupe de soutien au Burkina et d’accompagnement à la transition (principalement CEDEAO, Nations Unies, UA), nous allons esquisser des solutions de sortie de crise. Nous avons apprécié également la patience de la communauté internationale.

 

18 Sep 23:59 Fin des échanges avec les réprésentants de certaines OSC. Pour eux, le départ du RSP est non négociable. Ils reclament la restitution du pouvoir au président Michel Kafando.

 

18 Sep 20:30 Le point des rencontres à l’hôtel Laïco. Les présidents Macky et Yayi Boni ont déjà échangé avec le chef d’Etat-major des armées, P. Zagré, Mgr Paul Ouédraogo et l’ancien président Jean-Baptiste Ouédraogo.

 

17 Sep 20:11 Le Gal Diendéré a rencontré ce jeudi des membres du corps diplomatique pour des concertations dont les conclusions n’ont pas été publiées

17 Sep 19:51 Le programme des vols pour le pèlerinage à la Mecque reste inchangé selon un communiqué du Conseil National pour la Démocratie.
17 Sep 12:12 Sur la base de rumeurs annonçant Jean-Baptiste Natama comme futur Premier ministre du CND, des manifestants ont saccagé son domicile.
17 Sep 10:46 A Ouagadougou, lors de la dispersion des manifestants autour du palais du Mogho-Naaba, un homme aurait été tué. Un autre manifestant aurait été tué devant le lycée Zinda Kaboré
17 Sep 10:44 A Bobo, le siège du CDP a été pillé et les manifestants commencent à se rassembler devant le camp Ouezzin Coulibaly
17 Sep 10:41 A Gaoua, les populations ont décidé d’une ville morte pour protester contre le coup de force du CND.
17 Sep 09:29 Des communiqués du CND annoncent la désignation du Gal Gilbert Diendéré comme président, l’instauration d’un couvre-feu (de 19H à 06H), la fermeture des frontières et appellent les secrétaires généraux des ministères à assurer les affaires courantes.
17 Sep 09:28 Les courses-poursuites ont repris ce matin entre des manifestants qui essayent de se regrouper au centre ville et les soldats qui veulent empêcher tout rassemblement. Des tirs ont eu lieu autour de l’état-major des armées, faisant des blessés et des dégâts sur des moto.
17 Sep 09:16 Les partis politiques annoncent une réunion de concertation ce jeudi matin 11H
17 Sep 07:10 Les organes de la Transition ont été dissouts et remplacés par un Conseil National de la Démocratie

22:00
Plusieurs professionnels de médias ont été brutalisés par des soldats visiblement en colère, dont le photographe du Faso.net et un journaliste de Burkina 24. En raison de certaines menaces précises contre notre rédaction, nous pourrions être amenés à interrompre nos diffusions.

21:54
Comme la plupart des autres médias, les émetteurs de la télévision nationale ont été coupés. Elle reste accessible sur le satellite mais ne peut diffuser que les émissions déjà programmée.

20:36
Les discussions, entamées en début de soirée entre les soldats mutins et la hiérarchie militaires seraient bien avancées et pourraient aboutir rapidement à une sortie de crise.

19:55
Selon plusieurs témoins, il y a actuellement une course-poursuite entre militaires et manifestants dans le quartier de la patte d’oie.

19:52
Le mouvement syndical burkinabè annonce une grève illimitée à partir de ce mercredi soir jusqu’au rétablissement de la situation, nous apprend Basolma Bazié, SG de la CGTB.

19:21
Les signaux de plusieurs médias ont été coupés et le siège de Radio Omega aurait été incendié.

19:04
Plusieurs observateurs parlent d’une tentative de coup d’Etat organisée par des officiers subalternes du RSP qui essaient, après-coup, de rallier leurs supérieurs. Information que nous essayons difficilement de vérifier ; la plupart des responsables militaires étant hors réseau ou refusant de répondre au téléphone.

18:38
Plusieurs points stratégiques de la ville de Ouaga (dont les sièges de certains médias) seraient déjà cernés par les soldats mutins.

18:18 
Cinq véhicules Pick-up suivis de motos ont quitté le palais présidentiel en direction de la ville pour disperser les manifestants.

18:17
Des centaines de jeunes qui s’étaient rassemblés à la place de la Révolution à l’appel des OSC ont commencé à se diriger vers le rond-point de la Patte d’oie.
17:50  Cherif Sy se met à l’abri et appel a sauver le pays.
14h30 :  les militaires ont fait irruption dans la salle du conseil des ministres .outre le président Michel Kafando et le Premier ministre Isaac Zida, « le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Pr Augustin Loada et le ministre de l’Habitat de l’urbanisme René Bagoro. »
Share Button
The following two tabs change content below.

REDACTION

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.

REDACTION

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.