Burkina Coup d'état du 16 septembre

Crise au Burkina: “Les autorités de la transition ont mis en péril le Burkina Faso” Natama

Share Button

Jean-Baptiste-NatamaL’irruption du régiment de sécurité présidentiel dans la scène politique burkinabé ce mercredi et le chaos qui se dessine suscite beaucoup de réactions. Alors que la situation reste encore confuse à Ouagadougou, le candidat de la renaissance à la présidentielle d’octobre prochain, Jean Baptiste Natama justifie la crise qui prévaut par les contractions des autorités de la transition. «Nous suivons avec attention et inquiétude les événements qui se déroulent en ce moment dans notre pays. Nous avons toujours appelé les acteurs de la vie nationale à placer leurs intérêts au second plan face à ceux du pays et de la nation. Les autorités de la transition par leur compromission et tricherie face aux principes de justice et de neutralité ont mis en péril le Burkina Faso», a réagi M. Natama sur sa page facebook. Selon ce dernier, une fraude électorale était en préparation dans les état-majors de certains partis politiques. Il appelle donc au démentellement de ces officines de fraude pour le triomphe de la démocratie. Toutefois, Jean Baptiste Natama précise qu’il désapprouve tout acte de nature à remettre en cause le processus électoral devant mettre fin à la transition. «Nous assumerons notre part de responsabilité aux côtés du peuple de manière responsable», a-t-il conclu.

Ajouter un commentaire

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.