Politique Société

Diplomatie: Les étudiants burkinabè de Taiwan « se sentent abandonnés »

Share Button

Depuis la rupture des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et Taiwan, les étudiants burkinabè dans ce pays ne savent plus à quel saint se vouer.

Dans une déclaration , l’Association des Burkinabè de Taïwan s’inquiète pour la suite de leur parcours académique.

La communauté burkinabè à Taiwan comprend environ 200 personnes, majoritairement des étudiants, bénéficiant de bourses taïwanaises.

A la suite de la rupture des relations entre les deux pays, leurs bourses d’environ 900 dollars ont été suspendues par le gouvernement taïwanais.

Dès l’annonce officielle de la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays le 24 mai dernier, le Ministère des Affaires étrangères a pourtant donné des assurances.

« Toutes les dispositions ont été prises afin que ceux-ci puissent poursuivre leurs études dans d’autres pays voisins tout en précisant que ceux qui voudront y rester ont également la liberté de le faire ».

Après les étudiants boursiers burkinabè à Taiwan ont reçu un message de l’ambassade les informant des mesures prises pour leur transfert en République populaire de Chine.

« La partie chinoise chargera deux universités comme université de correspondance pour faire la notification d’admission. Après leur installation dans les deux universités de correspondance, le ministère chinois de l’éducation va procéder à l’installation de chaque étudiant selon sa filière de formation dans les différentes universités du pays. Les étudiants pourront commencer les cours à partir du mois de Septembre. Le gouvernement de la République populaire de Chine offrira à chaque étudiant une bourse avec exemption de frais de scolarité, la mise à leur disposition d’un logement gratuit et d’une assurance », précise la note de l’ambassade du Burkina Faso à Taiwan adressée aux étudiants.

Mais selon les étudiants, l’ambassade reste vague sur les modalités précises de la poursuite de leur études en Chine et leur prise en charge.

Dans une lettre envoyée au Ministre des Affaires étrangères dont la BBC a eu copie, ils déclarent:

« Nous, étudiants burkinabè de Taiwan n’avons pas reçu de directives claires quant au sort qui nous est réservé…Des inquiétudes se font de plus en plus sentir au sein de la communauté estudiantine résidant à Taiwan »

Selon le courrier des étudiants, leurs inquiétudes portent sur les conditions de poursuite des études en Chine et le sort des étudiants en fin d’étude à Taiwan .

« Nous souhaitons que l’Etat trouve la formule qui sied pour permettre à ces étudiants de finir leurs études » ont-ils précisé.

Un des volets les plus dynamiques de coopération entre le Burkina Faso et Taiwan concerne la formation.

Des milliers d’étudiants burkinabè étaient formés à Taiwan essentiellement dans des filières scientifiques et technologiques.

La rupture des relations entre les deux pays après plus de 40 ans de coopération place de nombreux étudiants dans une incertitude.

A cela s’ajoute la suspension des bourses qui les prive de moyens de subsistance .

BBC News Afrique

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.