Politique

Discours du PM devant l’Assemblée : L’analyse « technique » de Bassolma Bazié

Share Button

Ceci est une analyse de Bassolma Bazié, secrétaire générale de la CGT-B, sur le discours sur la situation de la nation du Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

Quand la gestion est peu transparente, les chiffres aussi peuvent être une arme de destruction !

Primo : des résultats du 5 février 2018 comparés à ceux du 12 avril 2018, soit 2 mois 7 jours d’intervalle temporel

Bilan des recouvrements des 3 régies financières en 2017 (en milliards de F CFA)

prévisions réalisations Taux de recouvrement
DGI 720,69 673 93,47%
DGD 603,608 575,057 95,27%
Trésor Public 120,493 149,125 123,76%

Source : http://www.leconomistedufaso.bf/2018/02/05/recettes-fiscales

Total des recouvrements en 2017 : 1397, 182 milliards en 2017.

Or, le jeudi 12 avril 2018, du discours (DSN) de Son Excellence Paul Kaba THIEBA, (discours scanné, page 22, avant dernier paragraphe, il est écrit : « …recettes propres de 1389,4 milliards de F CFA en 2017 contre 1230,5 milliards en 2016 », Source : http://www.sig.bf/…/Discours-du-Premier-ministre-sur-la-sit….

Calcul : 1397,182 F CFA (du 5 février 2018) – 1389,4 F CFA (du 12 avril 2018) = 7, 782 milliards de F CFA.

Pourquoi cet écart de sept milliards sept cent quatre-vingt-deux millions (7, 782 Milliards de F CFA ?

Secundo, les contrevérités sur les 50% de recettes propres affectées « aux dépenses du personnel », même dans sa conception virtuelle et irréaliste

Selon le discours de son Excellence Paul Kaba THIEBA, il ressort que « …Corrélativement, les dépenses de personnel absorbent de plus en plus l’essentiel des recettes fiscales de l’Etat, soit 50% en 2017 ; 51,6% en 2016 ; et 50,4% en 2015.». (Confère l’Observateur Paalga N° 9587 du vendredi 13 au dimanche 15 avril 2018)

Et sur cette base « des dépenses de personnel absorbent de plus en plus l’essentiel des recettes fiscales de l’Etat », donc des 50%, il est révélé dans ce discours (DSN) du 12 avril 2018 que : « Les dépenses en personnel sont passées de 332,32 milliards de F CFA en 2012 à 618 milliards de F CFA en 2017, soit une variation de 86%. », a expliqué Paul Kaba THIEBA (Cf Aujourd’hui au Faso, N°1023 du vendredi 13 au dimanche 15 avril 2018).

Calcul :

« 50% des recettes propres en 2017 » indiquées dans le discours (DSN) de son Excellence Paul Kaba THIEBA, donc 50% de 1389,4 milliards de F CFA donnent 694,7 milliards de F CFA. Ce résultat comparé à 618 milliards de F CFA en 2017 annoncé par Paul Kaba THIEBA lui-même le 12 avril 2018 à l’AN indique une différence de 76,7 milliards.

C’est-à-dire : 694,7 milliards F CFA – 618 milliards = 76, 7 milliards

Ou bien la marge d’erreur tolérée dans une certaine république est maintenant le milliard, malgré une insurrection populaire et une résistance victorieuse ??

Dans tous les cas, ici, soit le montant des « 618 milliards de F CFA en 2017 comme des dépenses du personnel » issus du DSN de son Excellence Paul Kaba THIEBA est inexact, soit les « 50% corrélés » comme pourcentage de « l’essentiel des recettes propres réservées aux dépenses » est une contrevérité. A quoi donc s’attendre des indicateurs de l’espace UEMOA fixés à 35% ??? De même que les autres chiffres brandis par ailleurs ??

Une chose est certaine, de même qu’un Fusil peut permettre de protéger des intérêts ou de détruire, il en est autant que le Chiffre !

Bassolma BAZIE

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.