Burkina Communiqué de Presse

Drame survenu à la Mecque: le Faso autrement Demande une indemnisation pour les familles des victimes

Share Button

« 22 pèlerins décédés suite à la bousculade, 9 pèlerins portés disparus suite à la bousculade, 15 pèlerins décédés suite à des maladies », tel est le bilan côté burkinabè, datant du 12 octobre 2015, de la bousculade à Mina, lors du rituel de lapidation des stèles de Satan. le Faso autrement Demande une indemnisation pour les familles des victimes

Au moment où nos sœurs et frères regagnent le Burkina Faso après avoir effectué ce pèlerinage 2015 particulièrement difficile et éprouvant, le Parti Le Faso Autrement :

  • Déplore tous ces décès et présente aux familles des disparus, à la communauté musulmane et à tout le peuple burkinabè ses condoléances les plus attristées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Que Allah le miséricordieux accueille les disparus dans son Royaume éternel ;
  • Salue et félicite les heureux pèlerins qui viennent d’accomplir en bonne santé leur Hadj, le cinquième pilier de l’Islam ;
  • Félicite le gouvernement pour sa décision de décréter un deuil national de trois jours pour compter du vendredi 16 octobre 2015 pour rendre hommage aux disparus et salue ses efforts pour porter secours et assistance aux pèlerins ainsi qu’aux parents ;
  • Félicite le Comité d’organisation pour s’être investi en vue de réussir le Hadj 2015 ;
  • Demande que toute la lumière soit faite sur les circonstances du drame de Mina ;
  • Demande une indemnisation pour les familles des victimes s’il s’avérait que la faute relève des responsables de l’organisation du pèlerinage en Royaume d’Arabie Saoudite.

Au moment où le premier vol retour des pèlerins burkinabè est attendu pour ce jour 15 octobre 2015, le parti Le Faso Autrement leur souhaite un bon retour dans leurs familles respectives.

Ouagadougou, le 15 Octobre 2015
Le secrétaire chargé de l’Information et de la Communication

Ajouter un commentaire

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.