Economie: Affaire de fond commun, voici ce qu”en pense le Président du Faso

Share Button

Le président du Faso était face à la presse ce weekend . Occasion pour lui de passer en revue plusieurs sujets qui rythment la vie de la nation. Concernant le débat sur le Fond commun qui rythme depuis un moment la vie de la nation le président du Faso a donné sa lecture de la situation.

“Le problème est qu’il existe au Burkina Faso depuis longtemps. Mais son évolution est partie de 4 milliards de F CFA à 55 milliards de F CFA. Mais la question qui se pose aujourd’hui n’est pas une question de jalousie, mais de la capacité du budget à pouvoir poursuivre à ces genres d’opération. C’est pour cela nous avons invité les différents syndicats à ce que nous puissions réfléchir, parce qu’il s’agit de l’intérêt de tout un pays. Le jour où nous ne pourrons pas payer les salaires, ça c’est un gros problème. Si nous ne pouvons pas faire des investissements productifs, c’est une difficulté aussi. Nous devons penser à nous-mêmes, mais penser que nous sommes plus de 18 millions de burkinabé”, Roch Kaboré, président du Faso.

En rappel la question dite de fonds communs continue de bruler les lèvres depuis la sortie à l’Assemblée nationale (An) de Madame le Ministre de l’Economie et des Finances, Hadizatou COULIBALY/SORI le 23 mars dernier répondant aux questions du député Ousséni Tamboura sur le fonds commun (FC).

Une partie de la population est dans la consternation après avoir su, à travers les réponses données par le Ministre des Finances au député Tamboura, que le fonds commun coûte plus de 55 milliards de FCFA à l’Etat.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.