Économie: l’État va privatiser la Minoterie du Faso

Share Button

Au cour du dernier conseil des ministres un projet de loi portant autorisation de privatisation d’une société à capitaux publics a été introduit.


La privatisation concerne la Minoterie du Faso (MINOFA), une société d’Etat qui a démarré ses activités en 2015 avec pour mission la production de farines de blé et de maïs, d’aliments de bétails et autres sous-produits.

La MINOFA fait face à des difficultés d’ordre financier, ne lui permettant pas de réaliser des résultats positifs. Le désengagement de l’Etat de la MINOFA assurera un fonctionnement efficace de ladite société, la mise sur le marché de produits nationaux et participera à la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois conformément à l’axe 3 du PNDES.

Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.
– un décret fixant la liste des produits soumis à autorisation spéciale d’importation et à autorisation spéciale d’exportation.
L’adoption de ce décret vise à mieux organiser le secteur du commerce et à assurer la promotion des industries nationales.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.