Emmanuel Macron : Ses propos sur les « 7 à 8 enfants par femme en Afrique » font polémique

Share Button
À l’issue du sommet du G20 organisé à Hambourg en Allemagne, Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse finale. Le président de la République a ainsi évoqué l’Afrique et les « 7 à 8 enfants par femme ». Des paroles relayées par « Politis » qui ont très vite suscité une vive polémique.

Au G20 Interrogé sur un plan Marshall pour l’Afrique, Emanuel Macron se lâche sur la fécondité des Africains. Le tollé médiatique des propos d’Emmanuel Macron est à la hauteur des réactions d’indignation et de condamnation sur les réseaux sociaux.

« Quand des pays ont encore aujourd’hui sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, vous ne stabiliserez rien », a lancé Emmanuel Macron le 8 juillet lors du G20 en parlant des femmes africaines.

Répondant aux questions d’un journaliste ivoirien lors du sommet du G20 en Allemagne, Emmanuel Macron avait fait le lien entre le sous-développement de l’Afrique et l’explosion démographique sur le continent dans des propos qui rappellent le discours de Dakar de Nicolas Sarkozy. « Le défi de l’Afrique, c’est totalement différent, c’est beaucoup plus profond, c’est civilisationnel, aujourd’hui », a déclaré le président français.

Face à ses propos qualifiés en chœur de «racistes» par la presse anglo-saxonne, aucune grimace, aucun mot de Macky Sall, le président sénégalais, ou d’Alpha Condé, le président en exercice de l’Union africaine, qui encaissent le coup et ne pipent pas. Pire, au lendemain de cet «affront» contre le continent, aucun chef d’Etat ou haut responsable africain n’a répondu au président français.




Ajouter un commentaire

Tahirou Bationo

Avec ses 15 années d'expertise dans le monde audio-visuel , il est titulaire d'un MASTER en communication. btahirou81@gmail.com