Fada N’Gourma(Est) : les agents du TGI en arrêt de travail pour réclamer plus de sécurité

Share Button

Des agents du Tribunal de grande instance(TGI) de Fada N’Gourma(Est) observent depuis lundi 5 novembre 2018 un arrêt de travail.

En cause, ils réclament l’érection d’un mur de clôture pour le TGI et l’amélioration des conditions sécuritaires dans l’exercice de leur fonction, rapporte le correspondant de radio Oméga.

Actuellement tout un pan de la cour du TGI de Fada est un devenu un dépotoir d’ordures. L’enceinte est sillonnée de pistes servant de raccourcis pour aller vite d’un point de la ville à l’autre, a constaté le correspondant de radio Oméga. A travers cet arrêt de travail, ces agents entendent attirer l’attention des autorités. Sur place, ils rassurent que cet arrêt de travail n’est pas du tout lié à la grève observée par des Gardes de sécurité pénitentiaire(GSP) depuis quelques semaines pour réclamer l’amélioration de leur condition de travail et de vie. Cependant ces agents disent se sentir davantage en insécurité avec cette grève des GSP, car depuis que cela a débuté, les gardes en faction au TGI ne sont plus là.

À proximité du TGI se trouvent la direction régionale de la police nationale et le commissariat central où un mur de clôture est en cours de construction. L’érection d’un mur de clôture est également en finition pour la caserne de la gendarmerie nationale de Fada.

Une rencontre est annoncée pour cerner les contours de cet arrêt de travail.

Radio Omégafm Officiel

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.