Ghana: Le Canada émet une alerte d’attaque terroriste

Share Button

Le gouvernement canadien a conseillé à ses citoyens de se méfier de se rendre au Ghana pour cause d’une possible attaque terroriste.

En rapport avec cette alerte, le gouvernement canadien a révélé que « les cibles terroristes pourraient inclure des centres commerciaux, des bâtiments gouvernementaux, des espaces publics tels que des bars, des restaurants, des hôtels et des sites fréquentés par des occidentaux ».

Les services de sécurité ghanéenne ont mis en garde en avril 2016 contre des attaques terroristes dans le pays mais ont annoncé plus tard que des mesures suffisantes avaient été mises en place pour contrer ces menaces.

Pour l’alerte qui a été publiée le 30 mai 2017, la publication du Haut-Commissariat du Canada a précisé que l’information est toujours valable au 3 août 2017.

Ajoutons dans le même ordre d’idée que le Royaume-Uni a fait savoir sur son site internet que « les terroristes sont susceptibles de mener des attaques au Ghana ». Le Royaume-Uni  a déclaré que les éventuelles attaques sont susceptibles de se produire dans des endroits fréquentés par des étrangers.

Pour plus de précisions, leRoyaume-Uni  fait a publié que quand bien même qu’il n’y a pas eu de récentes attaques au Ghana, des groupes terroristes en Afrique de l’Ouest ont démontré leur capacité et leur intention en multipliant les attaques en 2015 et 2016 en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et au Mali en ciblant les stations balnéaires, les hôtels, les cafés et les restaurants visités par des étrangers ».