Economie Société

Grêve des enseignants: un accord trouvé avec le gouvernement

Share Button

Le gouvernement et les syndicats des enseignants ont signé un protocole d’accord à l’issue des négociations.

Le protocole d’accord à été signé samedi soir aux alentours de 23H50 en présence du Premier ministre, du ministre de la fonction publique, du ministre de l’enseignement et des syndicats de l’éducation.

Une chaleureuse poignée de mains entre le ministre en charge de la Fonction publique P. Clément SAWADOGO et le coordinateur National des syndicats de l’éducation Wendyam ZONGO, sous le regard du Premier ministre Paul Kaba THIÉBA, marque le retour de la paix et sans doute la reprise des cours dans les jours à venir. Une issue heureuse saluée par les deux parties à travers des applaudissements nourris dans la salle.

« Tous les mots d’ordre ont été levés à partir de cet instant (signature de l’accord) », a signifié Wend-Yam Zongo, Coordonnateur et porte-parole de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) pour signifier la fin de la crise qui secoue le monde éducatif depuis octobre 2017.

Wend-Yam Zongo a indiqué que les quatre points de revendication « ont connu une évolution » dans l’ensemble, mais « nous ne sommes pas satisfaits à 100% ».

« Le gouvernement est soulagé. Tout le peuple burkinabè est soulagé par l’accord conclu avec la coordination des syndicats de l’éducation », a indiqué le Premier ministre qui poursuit en expliquant que « l’élan patriotique et le sens de l’intérêt national » ont prévalu pour une sortie de crise. Il dit espérer que dès lundi (29 janvier 2018, ndlr), les élèves retourneront dans les classes.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.