Ouaga24

La passion de l'info

Economie Société

Greve des enseignants:  » Plus de 50 milliards  » d’incidence financière par an selon le Premier ministre

Share Button

Le premier ministre a animé un point de presse ce après midi du 10 Janvier 2018 dans la capitale burkinabé. Une conférence de presse qui a vite pris l’allure d’une explication sur la situation au Ministère de l’Éducation Nationale. 

 » Les revendications de la coordination des syndicats de l’éducation ont une incidence financière de plus de 50 milliards par an  » selon Paul Kaba Thieba rappelant que la fonction publique comporte plusieurs corps et compte un effectif d’environ 200.000 salariés.

Une situation qui amène le gouvernement a réfléchir avant de s’engager auprès des Syndicats. Paul Kaba Tiéba en appelle donc au sens patriotique des enseignants . Par ailleurs le Premier Ministre à dit toute son incompréhension face à la greve du monde enseignant.

 » La plateforme de la Coordination des syndicats de l’éducation a été déposée en octobre. Elle comporte 4 points subdivisés en 23 sous points « , explique le Premier ministre qui reconnait que le dialogue s’est enlisé après  » trois rencontres  » avec le ministre. C’est alors que le chef du gouvernement s’est lui même saisi de la question et après plusieurs séances de travail avec la Coordination, est étonné du mot d’ordre de greve des enseignants.

A la date d’aujourd’hui, 8 des 23 points de la plateforme ont été traités selon le premier ministre, entouré du ministre de la communication et celui de l’éducation nationale.

Paul Kaba Tiéba appel donc à une reprise des cours dans  » l’intérêt des enfants et du pays « .

Un appel qui intervient alors que plusieurs centaines d’enseignants ont marché ce mercredi à Ouagadougou pour réclamer une fois de plus de meilleures conditions de travail.

Ajouter un commentaire

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.