Sécurité

Grogne à l’école nationale de police : un consensus trouvé et le mot d’ordre de grêve levé

Share Button

Le mot d’ordre de suspension des cours et formations décrété le 5 février par les élèves et les encadreurs de l’école nationale de police (ENP) a été levé, suite aux engagements des premiers responsables du ministère de la Sécurité.

Une rencontre tenue jeudi matin, le Secrétaire général du ministère de la Sécurité accompagné notamment du Directeur administratif et financier se sont rendus  à l’École nationale de Police pour constater de visu les conditions de vie et de formation des élèves.

A l’issue de la visite le Secrétaire général a pris les engagements suivants : la dotation des nouvelles recrues chaque année, la livraison des parka le 28 février prochain, la livraison de 200 matelas le jeudi soir même et les 500 autres la semaine prochaine.

En rappel les cours et les formations ont étés suspendus à l’école nationale de police où des élèves et des encadreurs réclament la dotation en équipements des nouvelles recrues. Le maintien de la suspension a été décidé jeudi après une rencontre entre une délégation de l’école nationale de police (ENP) et le secrétariat général du ministère de la sécurité.

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.