Politique Société

haut-bassins : les OSC crachent leurs vérités au gouvernement qui répond et prend note

Share Button

Les OSC de la région des Hauts-Bassins se sont mobilisés pour participer à la conférence régionale de la Communication à la Chambre de commerce de Bobo-Dioulasso, ce 7 juillet 2018. Elles ont assailli les ministres de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance DANDJINOU et son collègue du Commerce, Haroun KABORE de questions.

Avant tout, les OSC ont salué l’initiative du ministère de la Communication en organisant cette conférence, première du genre, qui donne l’opportunité aux acteurs de l’intérieur du pays de poser directement des questions à l’exécutif. Elles ont aussi remercié le gouvernement pour les infrastructures routières réalisées à Bobo-Dioulasso.

Où en sommes-nous avec le choix du lieu de construction de l’hôpital de référence de Bobo-Dioulasso ? Il faut communiquer clairement pour qu’on sache ce qui se passe, a suggéré le représentant d’une OSC. « Sur la question du choix du lieu de l’hôpital de référence de Bobo-Dioulasso, n’ayez aucune crainte, l’Etat prendra ses responsabilités », a répondu le ministre Dandjinou.

Les OSC ont aussi, entre autres, demandé de :
– faire une rencontre avec le secteur privé pour créer des emplois ;
– que les ministres communiquent et viennent à Bobo-Dioulasso pour le faire ;
-résoudre les problèmes d’eau de la population de Bama qui souffre énormément.

Les OSC ont aussi posé des questions suivantes :
-Ou sont les fonds prévu pour les petits commerçants ?
-Qu’est-ce qui est prévue par le gouvernement pour soutenir les OSC ?
-Quelles sont les conditions pour ouvrir une école primaire au Burkina Faso car des célibatérium sont transformés en école à Bobo-Dioulasso ?
-Comment opérationnaliser une université virtuelle avec une mauvaise connexion ? « Ce n’est pas une invention burkinabè. Ça existe ailleurs. C’est vrai que la connexion n’est pas toujours très efficace, mais la situation s’améliorera avec le temps. Et le gouvernement y travaille », a rassuré le porte-parole du gouvernement.
A propos de la conférence sur la rémunération des agents publics de l’Etat, la question suivante a été posée : « un groupe important de syndicats n’a pas participé à la conférence sur la rémunération des agents publics de l’Etat, que faire pour les prendre en compte pour éviter un bras de fer au moment de l’application? » Sur cette question, le ministre en charge du Commerce a rassuré que la main du gouvernement reste tendue à ces syndicats pour une mise en œuvre sereine des décisions de la conférence.

Les préoccupations liées aux questions des terres, des non lotis, les difficultés pour la mise en place du conseil de la jeunesse avec le mécontentement des jeunes de Bobo-Dioulasso; la mauvaise qualité des réseaux de communication et la question du recrutement au CNSS où des gens d’une même famille auraient été recrutés ont été soulevées par les OSC.

Les deux membres du gouvernement ont salué la mobilisation des OSC à cette conférence, toute chose qui a permis des échanges fructueux, dans une ambiance conviviale.

DCPM/MCRP

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.