Société

HCRUN: voici les résolutions prises à Bobo Dioulasso

Share Button

La session du HCRUN qui s’est tenue à Bobo Dioulasso du 16 au 25 octobre 2017 a produit ses résultats. Cinq dossiers ont été soumis à l’analyse des Conseillers

1- Du dossier des blessés des 30 et 31 octobre 2014 et du coup d’État manqué du 16 septembre 2015

Là, des recommandations et propositions concrètes ont été faites afin d’apporter “réparation aux préjudices des victimes “. Le HCRUN a préconisé ” Une prise en charge immédiate de 24 victimes dont l’état relève toujours d’une urgence absolue”

2- Des décisions de justice non exécutées et dossiers pendants

Le HCRUN note que ” de nombreuses affaires jugées par diverses instances administratives et judiciaires souffrent d’une absence d’exécution de plusieurs décisions” . Plus de 600 personnes et autant de familles sont concernées. Le HCRUN s’est engagé à contribuer aux côtés de la justice classique , à mettre fin à des situations de souffrance et de discriminations négatives “.

3- Du contentieux administratif opposant le Syndicat autonome du ministère des affaires étrangères ( SAMAE) à l’état burkinabé

105 agents, à la suite d’une marche autorisée le 10 avril 2007, ont été sanctionnés. Le HCRUN a préconisé un traitement privilégiant la justice traditionnelle qui est plus apte à produire des décisions consensuelles de réparation administrative, morale et financière.

4- Du Du dossier des femmes déguerpies de Leguema logo

Ces femmes vendeuses de fruits et legumes deguerpies ont subi beaucoup de préjudices. Le Hcrun a fait des propositions allant dans le sens de l’aménagement d’un nouveau site à des compensations financières

5- Du dossier des policiers et militaires radiés

A l’instar des autres dossiers , celui des policiers et militaires radiés suite à la mutinerie de 2011 ” à été appréhendé avec une délicate attention par le HCRUN”. Un examen minutieux des détails du dossier à été fait par les conseillers en vue de lui réserver le traitement le plus adapté. Des propositions sont faites aux premières autorités.

Après 1 mois d’intérim, Younoussa Sanfo et son équipe produisent ainsi les premiers résultats du HCRUN. Le président par intérim la promis à la fin de la session: ” ces résultats en appellent d’autres, jusqu’à ce qu’aucun dossier ne reste enfoui dans aucun tiroir du HCRUN “.
Les détails concrets de ces décisions sont destinés aux premières autorités

Ajouter un commentaire
Avec ses 15 années d'expertise dans le monde audio-visuel , il est titulaire d'un MASTER en communication. btahirou81@gmail.com