Koungoussi: les kogleweogos chassés de la localité

Plusieurs jeunes armés de machettes et de gourdins ont organisé ce mardi à Kongoussi, une course-poursuite contre les membres du groupe d’autodéfense Koglweogo, accusés d’avoir voulu infliger une amende à une tierce personne.



Les manifestants ont réussi à mettre la main sur un Koglweogo, qu’ils ont attaché avant de le promener à travers la petite ville de Kongoussi. L’infortuné a été remis ensuite au Kombi-Naaba, un équivalent du ministre de la Jeunesse dans la chefferie Mossi. Les autres membres du groupe d’autodéfense ont réussi à quitter la localité, a également appris l’AIB de sources concordantes.

Cette montée de tension est survenue parce que les Koglweogo auraient infligé une amende à un vendeur de kiosque, qu’ils accusent d’avoir défendu un présumé voleur.

Sous la pression des Koglweogo, l’intéressé aurait reconnu son passé de voleur. Toutefois, il a assuré qu’il n’a pas monté son commerce avec de l’argent illicite mais avec le soutien de sa sœur. Finalement, le vendeur de kiosque qui était retourné chez lui pour chercher la somme exigée, a profité pour s’enfuir.

Les Koglweogo qui sont allés à sa recherche auraient eu des propos désagréables à l’endroit des sages du quartier. C’est qui aurait provoqué la colère des jeunes qui ont décidé d’en découdre avec eux. Pour les manifestants, les Koglweogo n’ont plus droit de cité à Kongoussi.

 

Share Button
The following two tabs change content below.

REDACTION

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.

REDACTION

OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.