Loi des finances 2019 : Le Fonds commun plafonné à 25% du salaire des travailleurs

88 voix pour et 38 contre (126 votants). Et le projet de loi de finances pour l’exécution du budget de l’État exercice 2019 est adopté par l’assemblée nationale.

Le budget pour l’exercice qui va débuter est de 2213 millards de FCFA avec des recettes budgétaires prévues de 1954 milliards Fcfa soit un déficit de plus de 200 milliards Fcfa.
Deux informations majeures à retenir de cette loi de finances 2019 :

1. La hausse des budgets de la défense et de la sécurité

Longtemps demandé par les spécialistes actualité et lutte contre le terrorisme oblige, la cagnotte de nos forces de défense et de sécurité a été revue à la hausse. Projet de loi de finances exercice 2019 : La hausse est de 38,99% pour le budget de la sécurité qui passe de 71 milliards de Fcfa en 2018 à 99 milliards FCFA et de 23,41% pour celui de la défense qui passe de 169 milliards Fcfa en 2018 à 209 milliards FCFA en 2019.

2. Le Fonds commun plafonné à 25% avec des “mesures d’accompagnement”

Point d’achoppement entre le gouvernement et des partenaires sociaux, les fonds communs sont également pris en compte dans la loi de finances 2019.
Reçue sur le plateau de la RTB, la ministre de l’Economie et des Finances, Rosine Sory Coulibaly a annoncé que les fonds communs ou primes de motivation comme les appelle le gouvernement seront plafonnés à 25% du salaire du travailleur. À l’en croire, le gouvernement a également pris des “mesures d’accompagnement” en vue de réduire les conséquences néfastes de cette décision.
“Il y a un passif car des travailleurs ont contracté des prêts adossés sur ces fonds de motivation auprès des banques. Nous travaillons avec ces banques en vue d’un moratoire le temps de renégocier les prêts et de voir l’accompagnement que le gouvernement pourra apporter” a expliqué Rosine Sory Coulibaly.

La grande argentière a également indiqué que la masse salariale 2019 est de 836 milliards Fcfa contre 700 milliards Fcfa en 2018. Il y a 5 ans elle était deux fois moindre soit 330 milliards Fcfa en 2013.

Loi de finances 2019
-un budget de 2213 milliards de Fcfa
– 836 milliards pour les salaires.
– des recettes budgétaires prévues de 1954 milliards Fcfa
– un déficit de plus de 200 milliards Fcfa 
– hausse des budgets de la défense et de la sécurité
– le Fonds commun plafonné à 25% sur le salaire du travailleur

OMEGA FM

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.