Ouaga24

La passion de l'info

Société

Marche du 4 novembre: Quand un « marcheur » est en fauteuil roulant…

Share Button

Ce samedi 4 novembre, à l’appel des Comités de Défense et d’Approfondissement des Acquis de l’Insurrection Populaire (CDAIP), les organisations de la société civile sont sorties nombreuses. Au rang de celles-ci, l’ODJ, l’AJB, MBDHP, REN-LAC, CGTB, SYNAMUB, etc…ont mobilisé du monde. 

La marche a débuté Place de la « Révolution », passant devant la justice militaire jusqu’au point du rendez-vous, l’ex assemblée nationale. Le parcours a été animé, des slogans tous azimuts ont été entendus. Par exemple, Non au PNDES anti-social », « Simon Compaoré en prison », « Tond nina Poukamin », « Les voleurs de la république, à bas ».
Au retour de la marche, une scène a attiré notre attention juste à 15 mètres devant nous: un « marcheur assez spécial ». En fait de spécial, il s’agissait d’une personne handicapée, nullement impliquée dans la marche, car il tentait juste de se frayer un chemin. Ce qui a provoqué l’ire de certains, c’est l’interpellation d’un riverain jûché sur sa moto devant le siège de la SONABEL qui semblait familier au monsieur dans le fauteuil roulant: « Mon frère toi aussi tu participes à la marche? C’est propre! » Au monsieur de lui répondre par des injûres dont nous tairons le contenu. Peut-être aurait-il été plus courtois de prendre cela avec un brin d’humour.
Arrivé au niveau du Centre Culturel francais Georges Méliès, l’interressé s’est retranché là pour visiblement attendre que tous les marcheurs passent.
Ajouter un commentaire