Ministère de l’économie et des Finances: « Il ne s’agit pas de renvoyer tout le monde et de ramasser tout le monde »

Share Button

L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la présidence du chef de l’État, Roch Kaboré.

Du compte-rendu du ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, on retiendra que :

Sur la question relative au recrutement des personnels d’appoint au Ministère des finances, le porte-parole du gouvernement a précisé qu’il s’agit bel et bien d’une “autorisation” qui a été accordée à ce département qui peut y avoir recours en cas de difficultés.

« On a autorisé, on n’a pas dit qu’on a qu’à faire des recrutements d’appoint. Il s’agit de maintenir le service public, c’est un minimum que nous voulons faire », a déclaré mercredi le porte parole du gouvernement

« Sur ces questions, le ministère de l’économie et des finances va se charger de trouver les personnes nécessaires », a précisé le ministre.

Au ministère en charge de l’Economie, le Conseil a adopté un projet de loi portant statut de l’Agence judiciaire de l’Etat(AJE). Et selon le porte-parole du gouvernement, il s’ensuivra une mutation de l’Agence judiciaire du trésor(AJT) vers l’AJE en vue de renforcer les services juridiques au profit des départements ministériels. Et ce, pour une meilleure prise en charge des contentieux impliquant l’État.

Par ailleurs, trois documents de propositions de projets ont été adoptés à l’endroit du Millenium Compact Challenge.
Lesquels projets portent sur le renforcement de l’efficacité dans le domaine de l’électricité, sur l’accroissement de l’offre de l’électricité moins coûteuse et sur la meilleure accessibilité des Burkinabè à l’électricité.

Au département en charge de la Fonction publique, le Conseil a adopté des démarches visant à la mise en ligne, à l’autonomisation, à la dématérialisation de différentes procédures au sein des ministères. Selon le ministre de la Communication, 492 démarches administratives ont été identifiées et celles-ci devraient être simplifiées d’ici à 2020.

A propos de la conférence sur la rémunération des agents publics, Rémis Dandjinou a indiqué que deux comités seront mis en place conformément aux recommandations de la conférence.

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.