Société

Mogandé- Bittou : un chef coutumier aux arrêts après la découverte d’armes chez lui

Share Button

De passage dans le village de Mogandé à une dizaine de kilomètres de Bittou, région du Centre-Est, Kantigui a appris que le chef de cette bourgade a eu des ennuis avec les forces de sécurité, le samedi 10 mars 2018.

De ce qui lui est revenu, la raison est que, sur la base d’indications, des hommes de tenue, venus de Ouagadougou, ont fouillé ce jour-là, la cour du chef et y ont trouvé des armes. Au début, la population a pensé que le fait était lié à la situation de ce village qui a deux chefs et dont des incidents à l’intronisation avaient coûté la vie à deux personnes.

Après avoir manifesté le lendemain, en barricadant les routes, pour réclamer la libération de son chef, elle s’est vite ravisée. Car, il s’est avéré que cette arrestation n’avait aucun lien avec la chefferie traditionnelle.

En effet, il a été soufflé à Kantigui que le même jour, le chef de Yangdin, un autre village situé entre Bittou et Tenkodogo, a connu le même sort, sauf que celui-ci n’a pas été embarqué.

De ce qui se susurre donc, ces interpellations sont liées à des soupçons de connivence avec des réseaux terroristes.

Source: Sidwaya

Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.