Ouganda: Au moins 26 réfugiés congolais meurent de diarrhée aiguë dans un camp

Share Button

Vingt-six personnes réfugiées dans un camp en Ouganda après avoir fui les violences dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) sont mortes de diarrhée aiguë, en quatre jours courant février, a annoncé jeudi le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR).

“Nous n’avons pas reçu la confirmation de cas de choléra de la part du ministère (ougandais) de la Santé. Cependant dans les environs (du camp) de Kyangwali (ouest), nos partenaires de santé ont identifié et traité 424 cas de diarrhée aiguë”, a indiqué à l’AFP Duniya Aslam Khan, une porte-parole du HCR en Ouganda.

“Le nombre de décès causés par diarrhée aiguë est de 26 sur la période du 15 au 18 février”, a-t-elle ajouté, dans une réponse envoyée par courriel. “Tous les cas rapportés et toutes les victimes sont des réfugiés congolais nouvellement arrivés”, a-t-elle précisé.

“Nous renforçons notre présence en déployant de nouvelles ressources humaines et en envoyant des renforts vers nos centres de santé dans les camps de Sebagoro et Kyangwali”, près du lac Albert, frontalier de la RDC, dans l’ouest de l’Ouganda, a encore précisé la porte-parole.

Avec AFP

Ajouter un commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.