Sécurité

Pissila : Les Kogleweogo mettent la main sur un homme qui se déguise en homme de tenue pour voler

Share Button
Après leur exploit dans la commune de Barsalogho avec l’arrestation de deux présumés auteurs des attaques de Bafina et de Guendbila et leurs complices, les groupes d’auto-défense, Koglweogo, ont encore fait parler d’eux en bien en matière de lutte contre l’insécurité.
En effet, ceux de Tallé dans la commune de Pissila, province du Sanmatenga, ont mis aux arrêts un présumé voleur, le samedi 5 mai dernier. Le butin saisi entre ses mains est composé d’une moto, de 3 téléphones portables, de 2 bouteilles de gaz de 12 et 6 kg, de la somme de 2 550 F CFA, d’une télévision écran plasma et des papiers.
 Pour voler l’un des portables, Samdpawendé Pogsada Ouédraogo s’est déguisé en homme de tenue dans un maquis de Pissila et a demandé à sa victime de présenter ses pièces d’identité. Profitant de la panique de cette dernière, il a dérobé son portable avant de prendre la poudre d’escampette.
 C’est la deuxième fois que ce présumé voleur, qui se présente souvent comme un aide cuisinier, tombe dans les mailles des Koglweogo. La première fois, il avait été arrêté dans une affaire de vol de bœufs.
Aux dires des Koglweogo de Tallé, il avait déjà séjourné à la Maison d’arrêt et de correction de Kaya (MACK). Condamné à 6 mois de prison ferme pour vol de vélo, il y a de cela trois ans, il avait bénéficié d’une semi-liberté après avoir purgé 4 mois.
En plus de sa profession d’ « aide cuisinier », il a confié aux groupes d’auto-défense qu’il aide des gens au marché de Pissila à échanger leurs points de fidélité d’une téléphonie mobile contre des sommes forfaitaires allant de 200 à 300 F CFA. A l’en croire, il perçoit à chaque marché, entre 3000 et 5000 F CFA.
 Les Koglweogo de Tallé ont promis remettre leur ‘’butin’’ à la justice, une fois leurs investigations terminées.
Sidwaya
Ajouter un commentaire
OUAGA24.COM est totalement libre et ne dépend d’aucune structure étatique ou gouvernementale ou politique.